Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 39

39. (harminckilencedik) lecke / Leçon 39

39 harminckilenc / trente-neuf

 

Ismétlés

Révision

 

1. Le verbe

 

Verbes à particularités

 

À l’indicatif présent

 

a) Les verbes au radical/thème terminé en voyelle longue + t ou en deux consonnes ont à l’indicatif présent certaines formes différentes de celles des verbes les plus typiques (voir la leçon 28) :

• la terminaison -asz/-esz à la 2e personne du singulier, conjugaison indéfinie ;

• la terminaison -otok/-etek/-ötök à la 2e personne du pluriel, conjugaison indéfinie ;

• la terminaison -anak/-enek à la 3e personne du pluriel, conjugaison indéfinie ;

• la terminaison -alak/-elek à la conjugaison définie à sujet de la 1ère personne du singulier et COD de la 2e personne.

Exemples:

 

választ

 

choisir

 

 

 

ért

 

comprendre

 

 

 

feldönt

 

renverser

választasz

 

tu choisis

 

 

 

értesz

 

tu comprends

 

 

 

feldöntesz

 

tu renverses

választotok

 

vous choisissez

 

 

 

értetek

 

vous comprenez

 

 

 

feldöntötök

 

vous renversez

választanak

 

ils/elles choisissent

 

 

 

értenek

 

ils/elles comprennent

 

 

 

feldöntenek

 

ils/elles renversent

választalak

 

je te/vous choisis

 

 

 

értelek

 

je te/vous comprends

 

 

 

feldöntelek

 

je te/vous renverse

 

Les verbes de ce genre présents dans les leçons jusqu’à la 31e sont répertoriés dans cette leçon-là. Ceux des leçons ultérieures sont : gyógyít 'guérir (quelqu’un)', gyújt 'allumer', megállít 'arrêter' (quelqu’un), megbocsát 'pardonner', óhajt 'désirer', takarít 'faire le ménage', tart 'tenir'.

 

b) Les verbes au radical/thème terminé en s, sz, ou z, qui, à l’indicatif présent, conjugaison indéfinie n’ont pas de terminaison à la 3e personne du singulier, ont à la 2e personne du singulier la terminaison -ol/-el/-öl : fényképez, -el 'photographier ; főz, -öl 'faire cuire à l’eau, cuisiner' ; győz, -öl 'vaincre' ; hoz, -ol 'apporter' ; keres, -el 'chercher' ; les, -el 'guetter' ; mos, -ol 'laver' ; néz, -el 'regarder' ; olvas, -ol 'lire' ; programoz, -ol 'programmer'.

 

c) Les verbes en -ik à l’indicatif présent, conjugaison indéfinie, 3e personne du singulier, présentent les particularités suivantes :

• Ceux ayant le radical/thème en s, sz ou z ont la terminaison -ol/-el/-öl à la 2e personne du singulier : autózik, -ol 'circuler en voiture' ; bejelentkezik, -el 's’annoncer' ; bemutatkozik, -ol 'se présenter' ; biciklizik, -el 'circuler à vélo' ; borotválkozik, -ol 'se raser' ;  csodálkozik, -ol 's’étonner' ; dolgozik, -ol 'travailler' ; emlékszik/emlékezik, -el 'se rappeler' ; érkezik, -el 'arriver' ; étkezik, -el 'se nourrir' ; fázik, -ol 'avoir froid' ; foglalkozik, -ol 's’occuper ; futballozik, -ol 'jouer au football' ; gitározik, -ol 'jouer de la guitare ; játszik, -ol 'jouer' ; költözik, -öl 'changer de domicile' ; következik, -el 'suivre' (intransitif) ; labdázik, -ol 'jouer au ballon' ; lefekszik, -el 'se coucher' ; mászik, -ol 'ramper, grimper' ; megbízik, -ol 'faire confiance' ; megfázik, -ol 's’enrhumer' ; megnyugszik, -ol 'se rassurer' ; mosakszik, -ol 'se laver' ; öltözik, -öl 's’habiller' ; reggelizik, -el 'prendre le petit déjeuner' ; sakkozik, -ol 'jouer aux échecs' ; sörözik, -öl 'boire de la bière' ; találkozik, -ol '(se) rencontrer' ; teniszezik, -el 'jouer au tennis' ; tetszik, -el 'plaire' ; törülközik, -öl 's’essuyer' ; úszik, -ol 'nager' ; utazik, -ol 'voyager' ; uzsonnázik, -ol '(prendre un) goûter' ; vacsorázik, -ol 'dîner' ; vetkőzik, -öl 'se déshabiller' ; vizsgázik, -ol 'passer un/des examen(s)' ; zuhanyozik, -ol 'prendre un/des douche(s)'.

• Ceux au radical/thème en une autre consonne ont la terminaison -sz (-esz si le radical se termine en deux consonnes) à la 2e personne du singulier : csillapodik, -sz 'se calmer' ; elhelyezkedik, -sz 'se placer, se faire embaucher' ; eltűnik, -sz 'disparaître' erősködik, -sz 'insister' ; fésülködik, -sz 'se peigner' ; fürdik, -esz 'se baigner, prendre un/des bain(s)' ; hazudik, -sz 'mentir' ; jóllakik, -sz 'manger à sa faim' ; lakik, -sz 'habiter' ; működik, -sz 'fonctionner' ; nyugtalankodik, -sz 's’inquiéter' ; válik, -sz 'devenir' ; viselkedik, -sz 'se comporter'.

• La plupart des verbes en -ik ont la terminaison -om/-em/-öm à la 1ère personne du singulier, conjugaison indéfinie, typique pour cette catégorie de verbes : autózik, -om ; bejelentkezik, -em ; borotválkozik, -om ; csillapodik, -om ; csodálkozik, -om ; dolgozik, -om ; elhelyezkedik, -em ; emlékszik/emlékezik, -em ; érkezik, -em ; fázik, -om ; erősködik, -öm ; fésülködik, -öm ; foglalkozik, -om ; fürdik, -öm ; játszik, -om ; jóllakik, -om ; lakik, -om ; költözik, -öm ; következik, -em ; labdázik, -om ; lefekszik, -em ; mászik, -om ; megbízik, -om ; megfázik, -om ; megnyugszik, -om ; mosakszik, -om ; működik, -öm ; nyugtalankodik, -om ; öltözik, -öm ; reggelizik, -em ; sakkozik, -om ; találkozik, -om ; teniszezik, -em ; tetszik, -em ; törülközik, -öm ; úszik, -om ; utazik, -om ; uzsonnázik, -om ; vacsorázik, -om ; vetkőzik, -öm ; viselkedik, -em ; vizsgázik, -om.

• Certains des verbes en -ik ont la terminaison atypique -ok/-ek/-ök à la 1ère personne du singulier, conjugaison indéfinie : biciklizik, -ek ; eltűnik, -ök ; futballozik, -ok ; gitározik, -ok ; hazudik, -ok ; sörözik, -ök ; válik, -ok ; zuhanyozik, -ok.

 

d) À la conjugaison définie des verbres au radical/thème terminé en s, sz, ou z, le j des terminaisons qui ont ce son initial est complètement assimilé par la consonne finale du radical/thème :

olvas 'lire' : olvassa, olvassuk, olvassátok, olvassák ;

mos 'laver' : mossa, mossuk, mossátok, mossák ;

mászik 'ramper, grimper' : mássza, másszuk, másszátok, másszák ;

iszik 'boire' : issza, isszuk, isszátok, isszák ;

úszik 'nager' : ússza, ússzuk, ússzátok, ússzák ;

hoz 'apporter' : hozza, hozzuk, hozzátok, hozzák ;

kihúz 'extraire' : kihúzza, kihúzzuk, kihúzzátok, kihúzzák ;

programoz 'programmer' : programozza, programozzuk, programozzátok, programozzák ;

keres 'chercher' : keressük;

les 'guetter' : lessük ;

eszik 'manger' : esszük ;

tesz 'mettre' : tesszük ;

vesz 'prendre' : vesszük ;

visz '(em)porter' : visszük ;

ellenőriz 'contrôler' : ellenőrizzük ;

érez 'sentir' : érezzük ;

főz 'faire cuire à l’eau' : főzzük ;

néz 'regarder' : nézzük.

 

À l’indicatif passé

 

a) Verbes à la marque du passé -ott/-ett/-ött seulement à la 3e personne du singulier, conjugaison indéfinie :

• les verbes au radical/thème en p, b, k, g, gy, m, f, v, s, sz ou z: ellenőriz, -tem, ellenőrzött 'contrôler, vérifier' ; érez, -tem, érzett 'sentir' ; fagy, -tam, -ott 'geler' (intransitif) ; fázik, -tam, -ott 'avoir froid' ; fényképez, -tem, -ett 'photographier' ; főz, -tem, -ött 'cuisiner' ; győz, -tem, -ött 'vaincre' ; hagy, -tam, -ott 'laisser' ; hemzseg, -tem, -ett 'grouiller' ; hív, -tam, -ott 'appeler' ; hoz, -tam, -ott 'apporter' ; kacag, -tam, -ott 'rire (aux éclats)' ; keres, -tem, -ett 'chercher' ; kikap, -tam, -ott 'être vaincu' ; köhög, -tem, -ött 'tousser' ; lakik, -tam, -ott 'habiter' ; les, -tem, -ett 'guetter' ; lop, -tam, -ott 'voler, dérober' ; meglep, -tem, -ett 'surprendre' ; mos, -tam, -ott 'laver' ; mozog, -tam, mozgott 'bouger' ; néz, -tem, -ett 'regarder' ; olvas, -tam, -ott 'lire' ; programoz, -tam, -ott 'programmer' ; rúg, -tam, -ott 'frapper du pied' ;

• certains verbes au radical/thème en d: ad, -tam, -ott 'donner' ; elfogad, -tam, -ott 'accepter' ; kezd, -tem, -ett 'commencer' ; megenged, -tem, -ett 'permettre', mond, -tam, -ott 'dire' ; működik, -tem, -ött 'fonctionner' ; örvend, -tem, -ett 'se réjouir' ; tud, -tam, -ott 'savoir' ;

• les verbes au radical/thème plurisyllabique en voyelle brève + t: bemutat, -tam, -ott 'présenter' ; csenget, -tem, -ett 'sonner' ; fizet, -tem, -ett 'payer' ; mutat, -tam, -ott 'montrer' ; nevet, -tem, -ett 'rire' ; siet, -tem, -ett 'se dépêcher' ; szeret, -tem, -ett 'aimer' ; vezet, -tem, -ett 'conduire'. Font partie de cette catégorie tous les verbes dérivés avec le suffixe -gat/-ogat/-get/-eget/-öget (rajzolgat, -tam, -ott 'dessiner de temps en temps' ; keresget, -tem, -ett 'chercher de temps en temps'), ceux avec le suffixe potentiel -hat/-het (rajzolhat, -tam, -ott 'pouvoir dessiner' ; kereshet, -tem, -ett 'pouvoir chercher') et ceux avec le suffixe factitif -at/-tat/-et/-tet (rajzoltat, -tam, -ott 'faire dessiner' ; kerestet, -tem, -ett 'faire chercher').

 

b) Verbes à la marque du passé -ott/-ett/-ött à toutes les personnes, conjugaison indéfinie :

• ceux au radical/thème en voyelle longue + : elveszít, -ettem, -ett 'perdre' ; gyógyít, -ottam, -ott 'guérir' (quelqu’un) ; idegesít, -ettem, -ett 'énerver' ; javít, -ottam, -ott 'réparer' ; megállít, -ottam, -ott 'arrêter' ; megbocsát, -ottam, -ott 'pardonner' ; segít, -ettem, -ett 'aider' ; takarít, -ottam, -ott 'faire le ménage' ; tanít, -ottam, -ott 'enseigner' ; terít, -ettem, -ett 'étendre' ;

• ceux au radical/thème en deux consonnes : elejt -ettem, -ett 'laisser tomber' (par terre) ; elromlik, -ott 's’abîmer, se détériorer' ; ért, -ettem, -ett 'comprendre' ; felejt, -ettem, -ett 'oublier' ; feldönt, -öttem, -ött 'renverser' ; fogyaszt, -ottam, -ott 'consommer' ; gyújt, -ottam, -ott 'allumer' ; hall, -ottam, -ott 'entendre' ; hull, -ottam, -ott 'tomber' ; ízlik, -ett 'plaire (se référant au goût) ; kell, -ettem, -ett 'falloir' ; költ, -öttem, -ött 'dépenser' ; letilt, -ottam, -ott 'faire bloquer' (par ex. une carte bancaire) ; óhajt, -ottam, -ott 'désirer' ; ránt, -ottam, -ott 'frire après avoir pané' ; tart, -ottam, -ott 'tenir' ; tetszik, -ettem, -ett 'plaire' ; tölt -öttem, -ött 'remplir, passer (du temps)' ; választ, -ottam, -ott 'choisir' ; vált, -ottam, -ott 'changer' [exceptions : áll, -tam, -t 'se tenir (à la verticale)' ; száll, -tam, -t 'flotter'] ;

• ceux au radical monosyllabique en voyelle brève + t : fut, -ottam, -ott 'courir' ; jut, -ottam, -ott 'atteindre, accéder à' ; nyit, -ottam, -ott 'ouvrir' ; süt, -öttem, -ött 'frire, cuire au four' ; üt, -öttem, -ött 'frapper'. Si un tel verbe est muni d’un préfixe, cela ne change pas cette situation : elfut, -ottam, -ott 's’enfuir'.

 

À l’impératif-subjonctif

 

a) Dans le cas des verbes au radical/thème en s, sz, ou z, la marque -j de l’impératif-subjonctif est complètement assimilée par ces consonnes qui, par conséquent, deviennent longues : esik, essen 'tomber' ; keres, -sen 'chercher' ; les, -sen 'guetter' ; mos, -son 'laver' ; olvas, -son 'lire' ; mászik, másszon 'ramper, grimper' ; úszik, ússzon 'nager' ; érez, -zen 'sentir' ; fényképez, -zen 'photographier' ; főz, -zön 'faire cuire à l’eau, cuisiner' ; győz, -zön 'vaincre' ; hoz, -zon 'apporter' ; néz, -zen 'regarder' ; tous les verbes en -zik/-ozik/-azik/-ezik/-özik (reggelizik, -zen 'prendre le petit déjeuner' ; utazik, -zon 'voyager' gitározik, -zon 'jouer de la guitare' ; érkezik, -zen 'arriver' ; költözik, -zön 'changer de domicile'.

 

b) Pour les verbes au radical/thème en ít ou en consonne (autre que sz) + t, la marque devient -s, qui assimile le t, ts se prononçant « tch » (assimilation non rendue à l’écrit) : elejt, -sen 'laisser tomber (par terre)' elveszít, -sen 'perdre' ; felejt, -sen 'oublier' ; feldönt, -sön fel 'renverser' ; gyógyít, -son 'guérir' (quelqu’un) ; gyújt, -son 'allumer' ; javít, -son 'réparer' ; költ, -sön 'dépenser' ; letilt, -son 'faire bloquer (par ex. une carte de crédit) ; megállít, -son meg 'arrêter' ; óhajt, -son 'désirer' ; ránt, -son 'frire après avoir pané' ; segít, -sen 'aider' ; takarít, -son 'faire le ménage' ; tanít, -son 'enseigner' ; tart, -son 'tenir' ; terít, -sen 'étendre' ; tölt, -sön 'passer (du temps)' ; vált, -son 'changer'.

 

c) Pour les verbes au radical/thème en voyelle (autre que í) + t, la marque devient également -s, qui assimile totalement le t, ce qui est rendu à l’écrit : csenget, csengessen 'sonner' ; fizet, fizessen 'payer' ; fut, fusson 'courir' ; hallgat, hallgasson '1. écouter, 2. se taire' ; jut, jusson 'atteindre, accéder à' ; lát, lásson 'voir' ; megbocsát, bocsásson meg 'pardonner' ; megüt, üssön meg 'frapper' ; mutat, mutasson 'montrer' ; nevet, nevessen 'rire' ; nyit, nyisson 'ouvrir' ; siet, siessen 'se dépêcher' ; szeret, szeressen 'aimer' ; vezet, vezessen 'conduire'. Les verbes dérivés avec les suffixes -gat/-ogat/-get/-eget/-öget (rajzolgat, rajzolgasson; keresget, keresgessen), -hat/-het (rajzolhat, rajzolhasson; kereshet, kereshessen) et -at/-tat/-et/-tet (rajzoltat, rajzoltasson; kerestet, kerestessen) entrent dans cette catégorie.

 

d) Pour les verbes au radical/thème en szt, la marque devient -sz, qui s’allonge, et le t tombe : fogyaszt, fogyasszon 'consommer', választ, válasszon 'choisir'.

 

Verbes qui perdent à certaines formes la voyelle précédant la consonne finale de radical

 

ellenőriz 'contrôler'

Indicatif présent : ellenőrzök, ellenőrzöl, ellenőriz, ellenőrzünk, ellenőriztek, ellenőriznek

Indicatif passé : ellenőriztem, ellenőriztél, ellenőrzött, ellenőriztünk, ellenőriztetek, ellenőriztek

Participe présent : ellenőrző

 

érez 'sentir'

Indicatif présent : érzek, érzel, érez, érzünk, éreztek, éreznek

Indicatif passé : éreztem, éreztél, érzett, éreztünk, éreztetek, éreztek

Participe présent : érző

 

mozog 'bouger'

Indicatif présent : mozgok, mozogsz, mozog, mozgunk, mozogtok, mozognak

Indicatif passé : mozogtam, mozogtál, mozgott, mozogtunk, mozogtatok, mozogtak

Participe présent : mozgó

 

Verbe qui reçoit à certaines formes une voyelle avant la consonne finale de radical

 

fürdik 'se baigner'

Indicatif présent : fürdök, fürdesz, fürdik, fürdünk, fürödtök, fürdenek

Indicatif passé : fürödtem, fürödtél, fürdött, fürödtünk, fürödtetek, fürödtek

Impératif-subjonctif : fürödjek, etc.

Conditionnel présent : fürödnék, etc.

Infinitif : fürdeni/fürödni

Gérondif : fürödve

Potentiel : fürödhetek, etc.

 

Verbes irréguliers

 

le verbe correspondant à 'être'

Indicatif présent : vagyok, vagy, van (négatif nincs, sincs), vagyunk, vagytok, vannak (négatif nincsenek, sincsenek)

Indicatif passé : voltam, voltál, volt, voltunk, voltatok, voltak

Indicatif futur : leszek, leszel, lesz, leszünk, lesztek, lesznek

Impératif-subjonctif : legyek, legyél/légy, legyen, legyünk, legyetek, legyenek

Conditionnel présent : volnék, volnál, volna, volnánk, volnátok, volnának ou lennék, lennél, lenne, lennénk, lennétek, lennének

Conditionnel passé : lettem/lettél/lett/lettünk/lettetek/lettek volna

Infinitif : lenni

Participe présent : való ou levő/lévő

Participe passé : volt

Gérondif : lévén

Potentiel : lehetek, lehetsz, lehet, lehetünk, lehettek, lehetnek

Factitif : néant

 

megy 'aller'

Indicatif présent : megyek, mész, megy, megyünk, mentek, mennek

Indicatif passé : mentem, mentél, ment, mentünk, mentetek, mentek

Impératif-subjonctif : menjek, menj(él), menjen, menjünk, menjetek, menjenek

Conditionnel présent : mennék, mennél, menne, mennénk, mennétek, mennének

Infinitif : menni

Participe présent : menő

Gérondif : menve

Potentiel : mehetek, mehetsz, mehet, mehetünk, mehettek, mehetnek

Factitif : néant

 

alszik 'dormir'

Indicatif présent : alszom, alszol, alszik, alszunk, alszotok, alszanak

Indicatif passé : aludtam, aludtál, aludt, aludtunk, aludtatok, aludtak

Impératif-subjonctif : aludjak, aludj(ál), aludjon, aludjunk, aludjatok, aludjanak

Conditionnel présent : aludnék, aludnál, aludna, aludnánk, aludnátok, aludnának

Infinitif : aludni

Participe présent : alvó

Gérondif : alva

Potentiel : alhatok, alhatsz, alhat, alhatunk, alhattok, alhatnak

Factitif : altatok, altatsz, altat, altatunk, altattok, altatnak

 

fekszik 'être couché'

Indicatif présent : fekszem, fekszel, fekszik, fekszünk, fekszetek, fekszenek

Indicatif passé : feküdtem, feküdtél, feküdt, feküdtünk, feküdtetek, feküdtek

Impératif-subjonctif : feküdjek, feküdj(él), feküdjön, feküdjünk, feküdjetek, feküdjenek

Conditionnel présent : feküdnék, feküdnél, feküdne, feküdnénk, feküdnétek, feküdnének

Infinitif : feküdni

Participe présent : fekvő

Gérondif : fekve

Potentiel : fekhetek, fekhetsz, fekhet, fekhetünk, fekhettek, fekhetnek

Factitif : fektetek, fektetsz, fektet, fektetünk, fektettek, fektetnek

 

Pour jön 'venir', tesz 'mettre', vesz 'prendre', hisz 'croire', visz 'porter', eszik 'manger', iszik 'boire', voir la leçon 34.

 

2. Régime des verbes, des expressions verbales et des adjectifs

 

Les verbes, les expressions verbales et les adjectifs peuvent ou non avoir un complément ou des compléments de certains types, ce qui constitue leur régime. On peut dire qu’il y en a beaucoup ayant le même régime qu’en français, par exemple si un verbe hongrois et son équivalent français se construisent avec un COD : olvas valamit 'lire quelque chose'. On peut dire de même si un mot + un complément avec une certaine terminaison ou une certaine postposition a pour équivalent un mot français + un complément avec une préposition dont le sens principal correspond au sens principal de la terminaison ou de la postposition hongroise. Exemples : ír valakinek 'écrire à quelqu’un' (la terminaison -nak/-nek étant celle du COI d’attribution correspondant à la préposition 'à' qui sert ici à exprimer le même type de complément), sír valami miatt 'pleurer à cause de quelque chose' (la postposition miatt étant l’équivalente de 'à cause de'), ül valamin 'être assis sur quelque chose' (la terminaison -n/-on/-en/-ön correspondant principalement à la préposition 'sur'), pénzért dolgozik 'travailler pour de l’argent' (la terminaison -ért équivalant en général à 'pour'), jön valakitől 'venir de (chez) quelqu’un' [-tól/-től principalement 'de (chez)'], megy valakihez 'aller chez quelqu’un' (-hoz/-hez/-höz 'chez' impliquant le déplacement vers le lieu en cause).

 

En même temps, on peut dire, en tenant compte du même critère, que de nombreux mots ont des régimes différents dans les deux langues. Les exemples de ce cours sont les suivants (abréviations : vki = valaki 'quelqu’un', vmi = valami 'quelque chose') :

 

bocsánatot kér vkitől

 

 

demander pardon à qqn

drága vkinek

 

 

cher pour qqn (concernant un prix)

dühös vkire

 

 

furieux contre qqn

elnézést kér vkitől

 

 

demander pardon à qqn

emlékszik vkire/vmire

 

 

se rappeler qqn/qqch

érdekes vki számára

 

 

intéressant pour qqn

fárad vmiben

 

 

se fatiguer à qqch

kellemes/kellemetlen vkinek

 

 

agréable/désagréable pour qqn

kerül vmibe

 

 

coûter qqch

mérges vkire

 

 

fâché contre qqn

sok vkinek

 

 

beaucoup pour qqn

szükséges vmire

 

 

nécessaire pour qqch

tanít vkit vmire

 

 

enseigner qqch à qqn

vizsgázik vmiből

 

 

passer un examen de qqch

 

Il convient de mentionner à part la question de ce qui correspond en hongrois au COI français avec la préposition 'de'. Exemples :

 

biztos vmiben

 

 

sûr de qqch

csodálkozik vkin/vmin

 

 

s’étonner de qqn/qqch

fél vkitől/vmitől

 

 

avoir peur de qqn/qqch

foglalkozik vkivel/vmivel

 

 

s’occuper de qqn/qqch

hibás vmiben

 

 

coupable de qqch

kacag vkin/vmin

 

 

rire de qqn/qqch

kedve van vmihez

 

 

avoir envie de qqch

kíváncsi vkire/vmire

 

 

curieux de qqn/qqch

nevet vkin/vmin

 

 

rire de qqn/qqch

örül vkinek/vminek

 

 

se réjouir de qqn/qqch

örvend vkinek/vminek

 

 

se réjouir de qqn/qqch

 

Certains mots peuvent avoir deux ou plusieurs types de compléments, en fonction de leur sens :

 

benéz vmibe
benéz vkihez (fam.)

 

 

regarder dans qqch
rendre une visite brève à qqn

ért vkit/vmit
ért vmihez

 

 

comprendre qqn/qqch
s’y connaître en qqch

figyel vkit/vmit
figyel vkire/vmire

 

 

observer qqn/qqch
faire attention à qqn/qqch

fütyül vmit
fütyül vkire/vmire (fam.)

 

 

siffler qqch
s’en ficher (de qqn/qqch)

gondol vmit vkiről
gondol vkire/vmire

 

 

penser qqch de qqn
penser à qqn/qqch

jó vkinek/vminek
jó vminek
jó vmire

 

 

bon pour qqn/qqch
bon pour remplir une fonction
bon à qqch

kevés vkinek
kevés vmire

 

 

peu pour qqn
peu pour (obtenir) qqch

kínál vmit vkinek
kínál vkit vmivel

 

 

offrir qqch (en vue de le vendre) à qqn
offrir/servir qqch (à manger / à boire) à qqn

rossz vkinek/vminek
rossz vminek (sujet personne)

 

 

mauvais pour qqn/qqch
mauvais pour remplir une fonction

segít vkinek
segít vkin

 

 

donner un coup de main à qqn (dans une action banale)
aider qqn (à se sortir d’une difficulté)

vár vmit vkitől
vár vkire/vmire

 

 

attendre qqch de qqn
attendre qqn/qqch

 

3. COD indéfini et COD défini

 

Vous avez appris qu'il y a deux types de conjugaison. L’une est celle des verbes intransitifs, des verbes transitifs indirects et des verbes transitifs directs lorsqu’ils n’ont pas de complément d’objet direct ou que leur COD est indéfini.  Un COD indéfini est celui exprimé le plus souvent par :

• un nom à article indéfini : Adsz egy tollat? 'Tu me passes un stylo ?' ;

• un nom commun sans article : Kérsz bort? 'Tu veux du vin ?' ;

• les pronoms démonstratifs ilyen 'comme celui-ci', olyan 'comme celui-là', ugyanilyen 'pareil à celui-ci', ugyanolyan 'pareil à celui-là', ennyi / annyi 'tant' : Ilyet kérek 'J’en voudrais un(e) comme celui/celle-ci' ;

• les pronomes relatifs aki et ami : az a lány, akit várok 'la fille que j’attends' ; az, amit látok 'ce que je vois' ;

• les pronoms interrogatifs ki? 'qui ?', mi? 'quoi ?', milyen? 'de quel genre, de quelle qualité ?', hány? 'combien ?' : Hányat akarsz? 'Combien en veux-tu ?' ;

• les pronoms indéfinis valami 'quelque chose' ; akármi 'n’importe quoi' ; semmi 'rien' ; minden 'tout' ; valaki 'quelqu’un' ; senki 'personne' ; mindenki 'tous, tout le monde' ; valamilyen 'd’un certain genre' ;  semmilyen 'd’aucun genre' : Mondok neked valamit 'Je te dis quelque chose ;

• un nombre cardinal à emploi pronominal : Két nyelvet tanultam, de csak egyet beszélek 'J’ai étudié deux langues mais je n’en parle qu’une' ;

• un mot exprimant une quantité approximative, à emploi pronominal : Sokat tud 'Il/Elle en sait beaucoup' ;

• un nom déterminé par les adjectifs pronominaux ilyen, olyan, ugyanilyen, ugyanolyan, ennyi, annyi, milyen?, hány?, minden, valamilyen, semmilyen : Ilyen ceruzát kérek 'Je voudrais un crayon comme celui-ci', Hány ceruzát veszel? 'Combien de crayons achètes-tu ?' ;

• un nom sans article, déterminé par un adjectif numéral cardinal ou par un adjectif exprimant une quantité approximative : Két nyelvet tanulok 'J’étudie deux langues' ; Sok dolgot tud 'Il/Elle sait beaucoup de choses' ;

• un verbe à l’infinitif ayant à son tour un COD indéfini : Szeretek zenét hallgatni 'J’aime écouter de la musique'.

 

L’autre conjugaison est celle des verbes transitifs directs lorsqu’ils ont un COD défini.  Un COD défini est exprimé par :

• un mot avec article défini:

– nom avec article défini seulement : Várom a buszt 'J’attends le bus', Ezt a könyvet olvasom 'C’est ce livre que je lis' ;

– nom avec article défini, déterminé par un adjectif qualificatif, pronominal ou numéral, celui-ci étant placé entre l’article et le nom : A szép képeket szeretem 'C’est les beaux tableaux que j’aime', A másik fiút nem ismerem 'L’autre garçon, je ne le connais pas', Látom a három embert 'Je vois les trois hommes', A második könyvet olvasom 'C’est le deuxième livre que je lis'.

– adjectif substantivé : A szépeket szeretem 'C’est les beaux que j’aime' ;

– pronom : Nem akarok más segítséget, csak a tiédet akarom 'Je ne veux pas d’autre aide, je veux seulement la tienne', Az egészet látom 'Je vois le tout', Az egyiket nem ismerem, a másikat nem szeretem 'L’un, je ne le connais pas, l’autre, je ne l’aime pas' ;

– nombre ordinal : Az első könyv nem érdekel, már a másodikat olvasom 'Le premier livre ne m’intéresse pas, je lis déjà le deuxième'.

• un nom muni d’un suffixe personnel possessif, avec ou sans article défini : Látom (az) apádat az utcán 'Je vois ton père dans la rue' ;

• un nom propre sans article : Ismeri Magyarországot 'Il/Elle connaît la Hongrie' ;

• les pronoms personnels de la 3e personne : Őt szeretem 'C’est lui/elle que j’aime' ;

• le pronom réfléchi maga : Jól érzi magát 'Il/Elle se sent bien' ;

• le pronom réciproque egymás: Tisztelik egymást 'Ils se respectent l’un l’autre' ;

• les pronoms démonstratifs ez, az : Azt akarom 'C’est celui/celle-là que je veux' ;

• les pronoms interrogatifs melyik? 'lequel/laquelle ?', hányadik? 'le/la combientième ?' : Több tollam van; melyiket akarod? 'J’ai plusieurs stylos ; lequel veux-tu ?' ;

• le pronom relatif amelyik : Azt a széket adom neked, amelyiket akarod 'Je te donne la chaise que tu veux' ;

• les pronoms indéfinis valamelyik 'l’un d’eux', semelyik 'aucun', mind 'tous' : Sok könyve van, és mindet ismeri 'Il/Elle a beaucoup de livres et il/elle les connaît tous' ;

• un nom déterminé par les adjectifs pronominaux melyik?, amelyik, valamelyik, semelyik : Melyik inget akarod? 'Laquelle de ces chemises veux-tu ?'

• un verbe à l’infinitif ayant à son tour un COD défini : Meg akarom tanulni a magyar nyelvet 'Je veux apprendre le hongrois'.

 

Les pronoms personnels de la 1ère personne et de la 2e personne (dans le cas de ceux-ci lorsque le verbe est à une autre personne que la 1ère) constituent une exception : ce sont des objets définis mais le verbe est à la conjugaison indéfinie : Engem figyel 'C’est moi qu’il/elle observe', Téged szeret 'C’est toi qu’il/elle aime'.

 

4. L’ordre des mots

 

a) Dans le groupe formé d’un nom et de son épithète, l’ordre est toujours épithète + nom : az utolsó ház 'la dernière maison', egy nagy fa 'un grand arbre', modern előadások 'des spectacles modernes'.

 

b) Dans le groupe formé d’un adjectif et de son complément :

Lorsque l’adjectif est en fonction d’attribut, l’ordre est :

• figé (complément + adjectif), si le complément exprime le degré, la mesure de la qualification exprimée par l’adjectif : Ez a szálloda túl drága 'Cet hôtel est trop cher', Ez a szoba háromszor nagyobb 'Cette chambre est trois fois plus grande', Az a ház sokkal magasabb 'Cette maison-là est beaucoup plus haute' ;

• en fonction du terme qu’on veut mettre en relief, avec d’autres genres de compléments : Én fiatalabb vagyok nála 'Je suis plus jeune que lui' / Én nála fiatalabb vagyok 'Je suis plus jeune que lui' (mais peut-être pas plus jeune que d’autres personnes) ; Zsuzsa a legszebb a lányok közül 'Zsuzsa est la plus belle des filles' / Zsuzsa a lányok közül a legszebb 'Parmi les filles, c’est Zsuzsa la plus belle' ; Tibi kíváncsi az eredményre 'Tibi est curieux du résultat' / Tibi az eredményre kíváncsi 'C’est du résultats que Tibi est curieux'.

Lorsque l’adjectif est en fonction d’épithète, l’ordre est toujous complément + adjectif : Megvettem az ebédhez szükséges húst 'J’ai acheté la viande nécessaire pour le déjeuner', Nem szeretem a Szegednél nagyobb városokat 'Je n’aime pas les villes plus grandes que Szeged', Láttam egy nagyon jó filmet 'J’ai vu un très bon film'.

 

c) Dans la phrase simple, l’ordre dépend du fait si on met ou non en relief l’une de ses parties et, dans le premier cas, de quelle partie on met en relief.

 

Si aucune partie de la phrase n’est mise en relief, la première place revient au sujet (s’il est exprimé par un nom ou un pronom), après lequel l’ordre peut être :

• si le verbe est muni d’un préfixe et qu’il est à la forme affirmative :

– le verbe avec le préfixe non détaché + complément : (Tibi) elköltözött Szolnokra 'Tibi/Il a déménagé à Szolnok' ;

– le préfixe verbal + verbe auxiliaire ou autre qui demande l’infinitif + infinitif + complément : (Tibi) el fog/akar költözni Szolnokra 'Tibi/Il va/veut déménager à Szolnok' ;

– le préfixe verbal + le correspondant du verbe 'être' + verbe au gérondif : A csap ki van nyitva 'Le robinet est ouvert' ;

• si le verbe n’a pas de préfixe :

– COD indéfini ou autre complément + le verbe : (Tibi) Szolnokra költözik 'Tibi/Il déménage à Szolnok' ;

– attribut + copule : (Tibi) mérnök lesz 'Tibi/Il sera ingénieur'.

 

Pour mettre en relief une partie de la phrase, on l’accentue le plus fort de toutes dans la parole et on la place avant le verbe. Le préfixe de celui-ci, s’il en a un, se place après le verbe : Tibi költözött el Szolnokra 'C’est Tibi qui a déménagé à Szolnok', (Tibi) Szolnokra költözött el 'C’est à Szolnok que Tibi / qu’il a déménagé'.

 

Les mots interrogatifs et ceux de négation (sauf sem 'ni, non plus' et sincs „n’est pas non plus”) sont par principe accentués plus fort et, par conséquent, sont toujours avant le verbe : Ki költözött el Szolnokra? 'Qui a déménagé à Szolnok?', (Tibi) nem költözött el Szolnokra 'Tibi/Il n’a pas déménagé à Szolnok”.

 

Si la phrase a plus de trois parties et que l’on met en relief une autre partie que le verbe, la place des parties non mises en relief est variable, la partie mise en relief restant avant le verbe. Exemples où la partie mise en relief est le COD :

Ma este Zsuzsa gulyást főzött 'Ce soir, c’est du goulache que Zsuzsa a fait'

Ma este gulyást főzött Zsuzsa 'Ce soir, c’est du goulache que Zsuzsa a fait'

Zsuzsa ma este gulyást főzött 'Ce soir, c’est du goulache que Zsuzsa a fait'

Gulyást főzött Zsuzsa ma este 'C’est du goulache que Zsuzsa a fait ce soir'

Gulyást főzött ma este Zsuzsa 'C’est du goulache que Zsuzsa a fait ce soir'

Pour mettre en relief le verbe, on le place en tête de phrase :

Főzött ma este gulyást Zsuzsa 'Ce soir, Zsuzsa a bien fait du goulache'

Főzött ma este Zsuzsa gulyást 'Ce soir, Zsuzsa a bien fait du goulache'

Főzött gulyást Zsuzsa ma este 'Zsuzsa a bien fait du goulache ce soir'

Főzött gulyást ma este Zsuzsa 'Zsuzsa a bien fait du goulache ce soir'

Főzött Zsuzsa ma este gulyást 'Zsuzsa a bien fait du goulache ce soir'

Főzött Zsuzsa gulyást ma este 'Zsuzsa a bien fait du goulache ce soir'

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

Exercice 4.

Exercice 5.

Exercice 6.

Exercice 7.

Exercice 8.

Révision de vocabulaire (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien «Révision de vocabulaire», choisissez «Ouvrir», puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier «a_double_cliquer.htm».)

Test-jeu de grammaire (Même procédé que pour la révision de vocabulaire, sauf que finalement il faut ouvrir le fichier «randonnee.htm».)

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



20/05/2011
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres