Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 32

32. (harminckettedik) lecke / Leçon 32

32 harminckettő / trente-deux

 

Kissnének fogorvoshoz

kell mennie

Mme Kiss doit aller chez le dentiste

[Kiss-mme-à dent-médecin-vers-chez faut aller-elle]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Asszisztensnő:

Halló! Itt doktor Nagy rendelője. Jó napot kívánok.

Allô ! Cabinet du docteur Nagy. Bonjour.

[Allô ! Ici docteur Nagy cabinet-son. Bon jour (COD) souhaite-je.

Kissné:

Jó napot. Nagy doktorhoz szeretnék bejelentkezni, kérem.

Bonjour. Je voudrais prendre rendez-vous avec le docteur Nagy, s’il vous plaît.

Bon jour. Nagy docteur-vers-chez aimerais-je vers-dans-se-présenter, demande-je-le.

Asszisztensnő:

Igenis, asszonyom. Mikor óhajt jönni?

Oui, madame. Quand souhaitez-vous venir ?

Oui, madame. Quand souhaite-elle venir ?

Kissné:

Minél hamarabb. Nagyon fáj az egyik fogam. Eljöhetnék például ma délután?

Le plus tôt possible. J’ai très mal à une dent. Je pourrais venir, par exemple, cet après-midi ?

Quoi-chez vite-plus (temps). Très fait-mal la une dent-ma. Ailleurs-viendrais-peut-je par-exemple aujourd’hui midi-après ?

Asszisztensnő:

Sajnos nem, asszonyom. Nagy doktor nem rendel ma délután, viszont jöhet holnap reggel tíz órakor. Megfelel?

Malheureusement, non, madame. Docteur Nagy ne reçoit pas cet après-midi mais vous pouvez venir demain matin à dix heures. Ça vous va ?

Regrettable non, femme-ma. Nagy docteur non consulte aujourd’hui midi-après, en-revanche venir-peut demain matin dix heure-lors-de. Préfixe-répond ?

Kissné:

Hát, ha nem lehetséges ma…, igen, jó lesz.

Ben, si ce n’est pas possible aujourd’hui…, oui, ça va.

Ben, si non possible aujourd’hui…, oui, bon sera.

Asszisztensnő:

Mi a neve, kérem?

Quel est votre nom, s’il vous plaît ?

Quoi le nom-son, demande-je-le ?

Kissné:

Kissné.

Madame Kiss.

Kiss-mme.

Asszisztensnő:

Akkor beírom: március tizenharmadikán, tíz órakor, Kissné. A sorszáma ötös lesz.

Alors j’inscris : le 13 mars, à 10 heures, Mme Kiss. Votre numéro sera le cinq.

Alors vers-dans-écris-je : mars treizième-sur, dix heure-lors-de, Kiss-mme. Le rang-numéro-son cinq-le sera.

Kissné:

Rendben van.

D’accord.

Ordre-dans est.]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

asszisztensnő, -t, -k, -je

assistante

asszony, -t, -ok, -a

femme (mariée ou supposée telle)

doktor, -t, -ok, -a

docteur

fogorvos, -t, -ok, -a

dentiste

példa, -át, -ák, -ája

exemple

rendelő, -t, -k, -je

cabinet (de consultations médicales)

sorszám, -ot, -ok, -a

numéro d’ordre

 

Verbes :

 

beír, -sz, -tam, -t, -j be!

inscrire

bejelentkezik, -em, -el, -tem, -ett, -z be!

1. s’annoncer ; 2. prendre rendez-vous (chez un médecin)

megfelel, -sz, -tem, -t, -j meg!

convenir, aller

óhajt, -asz, -ottam, -ott, -s! (synonyme du langage soutenu de kíván)

souhaiter (seulement au sens de 'désirer')

rendel, -sz, -tem, -t, -j!

(ici) consulter (action d’un médecin)

 

Adverbes :

 

hamar

vite (sens temporel)

igenis (exprime l’acceptation d’une disposition, d’un ordre)

oui, entendu

például

par exemple

sajnos

malheureusement

 

Énoncés communicatifs :

 

…, asszonyom. (s’adresser)

…, madame.

… Megfelel? (proposer)

… Ça te/vous va ?

Jó lesz. (accepter une proposition)

Ça va.

Rendben van. (accepter une proposition)

D’accord.

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Assistance médicale

 

Personnel médical :

ápoló, -t, -k, -ja

infirmier

ápolónő, -t, -k, -je

infirmière

nővér, -t, -ek, -e

1. sœur ; 2. infirmière (dénomination courante, traditionnelle, datant de l’époque où les infirmières étaient des religieuses)

belgyógyász, -t, -ok, -a

médecin interne

doktornő, -t, -k, -je

femme médecin, doctoresse

sebész, -t, -ek, -e

chirurgien

szakorvos, -t, -ok, -a

médecin spécialiste

szemész, -t, -ek, -e

ophtalmologiste

 

Spécialités médicales :

belgyógyászat, -ot, -ok, -a

médecine interne

fogászat, -ot, -ok, -a

stomatologie

sebészet, -et, -ek, -e

chirurgie

szemészet, -et, -ek, -e

ophtalmologie

 

Lieux :

gyógyszertár, -at, -ak, -a

pharmacie

kórház, -at, -ak, -a

hôpital

mentőkocsi, -t, -k, -ja

ambulance

orvosi rendelő

cabinet médical

 

Choses :

gyógyszer, -t, -ek, -e

médicament

recept, -et, -ek, -je

1. recette ; 2. ordonnance

 

Verbes :

gyógyít, -asz, -ottam, -ott, -s!

guérir (transitif)

gyógyul, -sz, -tam, -t, -j!

guérir (intransitif)

kihív, -sz, -tam, -ott, -j ki!

appeler (par exemple une ambulance)

kihúz, -ol, -tam, -ott, -z ki!

1. extraire ; 2. arracher (par exemple une dent)

(meg)operál, -sz, -tam, -t, -j meg!

opérer (en chirurgie)

 

Proposition

 

Proposer :

 

Azt javasolom (önnek), hogy verbe à l’impératif-subjonctif.

Je vous propose de …

Mi lenne, ha verbe au conditionnel présent?

Et si … ?

Van egy javaslatom: verbe à l’impératif-subjonctif.

J’ai une proposition à (vous) faire : …

Van egy ötletem: verbe à l’impératif-subjonctif.

J’ai une idée : …

Accepter une proposition :

 

Beleegyezem.

Je suis d’accord.

Benne vagyok. (fam.)

C’est d’accord. (litt. 'Dans-lui suis.')

Ebben maradunk.

C’est entendu. (litt. 'Celui-ci-dans restons.')

Ez megfelel.

Ça me va/convient.

Ez jó ötlet.

C’est une bonne idée.

Megegyeztünk.

Nous sommes d’accord.

Miért ne?

Pourquoi pas ?

Rejeter une proposition :

 

Ez nem felel meg nekem.

Ça ne me va/convient pas.

Ez nem jó ötlet.

Ce n’est pas une bonne idée.

Nem éri meg. / Nem érdemes.

Ça ne vaut pas la peine.

 

Explications

 

1

Mots dérivés et composés. Bien qu’en hongrois il y ait un assez grand nombre de mots empruntés à d’autres langues, la tendance est néanmoins à éviter les emprunts et de former des mots par dérivation ou par composition. Un avantage de ce procédé est que tout locuteur de la langue comprend ces mots sans devoir les apprendre. Par exemple, dans le domaine médical on rencontre :

Des mots dérivés :

  • seb 'blessure, plaie' + -ész > sebész 'chirurgien' + -et > sebészet 'chirurgie' ;
  • szem 'œil' + -ész > szemész 'ophtalmologiste' + -et > szemészet 'ophtalmologie'.

Des mots composés :

  • fog 'dent' + orvos 'médecin' > fogorvos 'médecin dentiste' ;
  • gyógy- radical signifiant 'guérison' + szer 'produit' > gyógyszer 'médicament' + tár 'dépôt' > gyógyszertár 'pharmacie' ;
  • kór 'maladie' + ház 'maison' > kórház 'hôpital' ;
  • mentő 'sauveur' + kocsi 'véhicule' > mentőkocsi 'ambulance'.

 

2

Construction de l’infinitif à suffixe personnel. Dans la phrase Kissnének fogorvoshoz kell mennie 'Mme Kiss doit aller chez le dentiste', celui qui effectue l’action est exprimé par le suffixe personnel ajouté à l’infinitif du verbe et en même temps par la terminaison -nak/-nek, pour préciser qui effectue l’action. À cet effet, on peut utiliser également le pronom personnel formé à partir de cette terminaison : Nekem kell fogorvoshoz mennem 'C’est moi qui dois aller chez le dentiste', Neked kell fogorvoshoz menned 'C’est toi qui dois aller chez le dentiste'. Dans cette construction on peut employer à la place du verbe kell quelques autres verbes ou expressions verbales impersonnelles formées d’adjectifs avec un verbe correspondant à 'être', van  (la forme de présent) étant omis : Neki szabad volt itt maradnia 'Lui/Elle, il/elle avait le droit de rester ici' ; Nekünk nem illik ezt tennünk 'Nous, il ne convient pas que nous fassions cela' ; Nektek nem fontos tudnotok ezt 'Vous, ce n’est pas important que vous sachiez cela' ; Nekik felesleges lesz jönniük 'Eux/Elles, ce sera inutile qu’ils/elles viennent' ; Nekünk nem szükséges dolgoznunk 'Nous, ce n’est pas nécessaire que nous travaillions'.

 

3

La forme de participe présent en tant que nom désignant le lieu de l’action. Le nom rendelő 'cabinet de consultation (médicale)' est à l’origine le participe présent du verbe rendel dont le sens est ici 'consulter'. Le sens de rendelő est donc exactement 'lieu où on consulte'. D’autres exemples de ce genre : öltözik 's’habiller' > öltöző 'vestiaire', sörözik 'boire de la bière' > söröző 'brasserie (où on boit de la bière)', süt 'faire cuire au four' > sütő 'four (partie de la cuisinière)'.

 

4

Le verbe réfléchi. Vous avez déjà rencontré une construction correspondant au verbe réfléchi français, formée d’un verbe à la voix active et le pronom réfléchi maga : megüti magát 'se faire mal, se cogner', jól érzi magát 'se sentir bien'. Il y a aussi des verbes réfléchis formés avec un suffixe, par exemple bejelentkezik '1. s’annoncer ; 2. prendre rendez-vous (chez un médecin)'. Le suffixe réfléchi de ce verbe est -kozik/-kezik/-közik, mais il y en a deux autres : -odik/-edik/-ödik (par exemple csillapodik 'se calmer') et -kodik/-kedik/-ködik (par exemple elhelyezkedik 'se placer, se faire embaucher').

 

5

Expression de la date. Dans le groupe de mots március tizenharmadika 'le 13 mars', vous pouvez observer comment on exprime la date en hongrois : nom du mois + nombre ordinal avec le suffixe personnel possessif de la 3e personne du singulier. L’exemple se traduit donc, littéralement, 'le treizième de mars'. D’autres exemples : augusztus negyedike 'le 4 août', május elseje 'le 1er mai' (formation irrégulière de első 'premier'), december másodika 'le 2 décembre'. La question pour obtenir la date est Hányadika van (ma)? 'C’est le combien (aujourd’hui) ?' (litt. 'Combientième-son est ?'). L’année précède la date qui s’écrit en chiffres, par exemple 2011.03.26, prononcé kétezertizenegy, március huszonhatodika. En fonction de complément de temps, la date reçoit la terminaison -n : március tizenharmadikán 'le 13 mars', augusztus negyedikén 'le 4 août' La question précise pour ce complément commence par Hányadikán …? 'Le combien … ?'

Lorsqu’on écrit la date en chiffres, le suffixe personnel possessif suivi d’une éventuelle terminaison de complément du verbe s’ajoute au nombre par un trait d’union, dans la variante exigée par l’harmonie vocalique. Exemples : március 13-a 'le 13 mars', Március 13-án jövök 'Je viens le 13 mars', december 12-e 'le 12 décembre', December 12-ét várjuk 'Nous attendons le 12 décembre'.

 

6

L’appellation des nombres. Le chiffre 5, déjà rencontré sous la forme öt, on peut le voir dans le dialogue de cette leçon sous la forme ötös. Celle-ci est dérivée avec le suffixe -as/-es/-os/-ös. Les autres variantes de ce suffixe sont présentes dans egyes 'un', hatos 'six' et százas 'cent'. Certaines formations ont des particularités, telle la chute de la dernière voyelle (három > hármas 'trois', ezer > ezres 'mille') et la chute du ő final : kettő > kettes 'deux'. Cette forme est employée seule ou en tant que complément d’un nom. Il peut être utilisé en tant qu’appellation du nombre (A tizenhármas szerencsés szám 'Le treize est un nombre chanceux'), pour désigner les pièces dans un immeuble (a százkilences szoba 'la chambre 109'), les lignes de transports en commun (a hatos busz 'le bus ligne 6'), les notes scolaires (Ötösöm* van matematikából 'J’ai 5 en maths').

On peut ajouter le suffixe -as/-es/-os/-ös à un nombre écrit en chiffres aussi : 1-es, 5-ös, 6-os, 100-as, 13-as.

 

* La meilleure dans le système scolaire hongrois (sur 5).

 

Exercice 1.

Exercice 2. (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien « Exercice 2 », choisissez « Ouvrir », puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier « a_double_cliquer.html ».)

Exercice 3.

Exercice 4.

Exercice 5.

 

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Jeu – mot caché

 

Documents supplémentaires. Lisez-les et efforcez-vous de les comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

Nevessünk egy kicsit 

Rions un peu

 

– Valahányszor mosolyogni látom, kedves hölgyem, mindig arra gondolok, hogy fel kellene csábítanom hozzám.

– Maga ekkora nőcsábász?

– Nem, csak fogorvos vagyok.

 

– Doktor úr, olyan sárgák a fogaim... Mit csináljak?

– Próbáljon barna nyakkendőt viselni hozzá.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



01/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres