Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 18

18. (tizennyolcadik) lecke / Leçon 18

 

18 tizennyolc / dix-huit

 

Mi leszel, ha nagy leszel?

 Que feras-tu quand tu seras grand ?

[Quoi seras, si grand seras ?]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Tibi:

Pisti, mi akarsz lenni, ha nagy leszel?

Pisti, qu’est-ce que tu veux être quand tu seras grand ?

[Pisti, quoi veux-tu être, si grand seras ?

Pisti:

Pilóta leszek.

Je serai pilote.

Pilote serai.

Tibi:

Miért akarsz az lenni?

Pourquoi veux-tu l’être ?

Pourquoi veux-tu celui-là être ?

Pisti:

Mert szeretem a repülőgépeket, és sokat fogok utazni. Jól fogom vezetni a gépet, és az emberek tisztelni fognak.

Parce que j’aime les avions et je voyagerai beaucoup. Je piloterai bien mon avion et les gens me respecteront.

Parce-que aime-je-les les avions (COD), et beaucoup (COD) vais voyager. Bien vais-la conduire la machine (COD), et les gens respecter vont.

Tibi:

És neked lesz repülőd?

Et toi, tu auras un avion ?

Et à-toi sera avion-ton ?

Pisti:

A nagy repülő a cégé lesz, de én is fogok venni magamnak egy kicsit.

Le grand avion sera à la compagnie mais moi aussi je m’en achèterai un petit.

Le grand avion la firme-de sera, mais moi aussi vais acheter moi-même-à un petit (COD).

Tibi:

Na, sok sikert kívánok!

Eh bien, je te souhaite beaucoup de succès !

Eh-bien, beaucoup succès (singulier, COD) souhaite-je !]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

cég, -et, -ek, -e

compagnie, firme

gép, -et, -ek, -e

machine

pilóta, -át, -ák, -ája

pilote

repülő, -t, -k, -je

(ici) avion

repülőgép

avion

siker, -t, -ek, -e

succès

 

Adjectif :

 

sok, -at, -ak

beaucoup de

 

Pronom personnel :

 

magam, -at

1. me, moi (pronom réfléchi) ; 2. moi-même (pronom personnel renforcé)

 

Verbes :

 

akar, -sz, -tam, -t

vouloir

fog, -sz, -tam, -ott

1. attraper, tenir ; 2. verbe auxiliaire du futur

lesz, -el

être (au futur)

tisztel, -sz, -tem, -t

respecter

utazik, -om, -ol, -tam, -ott

voyager

vezet, -sz, -tem, -ett

conduire, piloter

 

Adverbe interrogatif :

 

miért?

pourquoi ?

 

Vœu de réussite :

 

Sok sikert kívánok!

Je te/vous souhaite beaucoup de succès !

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Le voyage

 

út, utat, utak, útja

1. chemin, route ; 2. voyage

utazás, -t, -ok, -a

voyage

utas, -t, -ok, -a

voyageur, passager

 

Lieux :

kikötő, -t, -k, -je

port (maritime ou fluvial)

pályaudvar, -t, -ok, -a

gare (importante)

autóbusz-pályaudvar

gare routière

peron, -t, -ok, -ja

quai (de gare, de station de métro)

repülőtér, -teret, -terek, -tere

aéroport

váróterem, -termet, -termek, -terme

salle d’attente

hirdetőtábla, -át, -ák, -ája

panneau d’affichage

információ, -t, -k, -ja

information

 

Chemins de fer :

vasút

chemin de fer

vonat, -ot, -ok, -a

train

expressz, -t, -ek, -e (vonat)

(train) express

gyorsvonat

train rapide

személyvonat

train omnibus

dohányzó, -t, -k/nemdohányzó

(pour) fumeurs/non-fumeurs

étkezőkocsi, -t, -k, -ja

voiture-restaurant

hálókocsi

voiture-lits

első osztály, -t, -ok, -a

première classe

másodosztály

seconde classe

helyjegy, -et, -ek, -e

ticket de réservation de place

 

Verbes :

beszáll, -sz, -tam, -t

monter (dans un véhicule)

felszáll

1. monter (dans un véhicule) ; 2. décoller (avions)

indul, -sz, -tam, -t

partir, prendre son départ

repül, -sz, -tem, -t

voler (oiseau, avion)

érkezik, -em, -el, -tem, -ett

arriver

kiszáll

descendre (d’un véhicule)

leszáll

1. descendre (d’un véhicule) ; 2. atterrir

 

Vœux de réussite :

 

Csak így tovább! / Sokra vigye!

Continue(z) dans cette voie !

Jó szerencsét!

Bonne chance !

Legyen mázlid! (fam.) / Kéz- és lábtörést! (fam.)

Merde ! (litt. « Que tu aies du bol ! / Fracture de main et de jambe ! »)

Sok szerencsét!

Beaucoup de chance !

Szorítok neked! (fam.)

Je croise les doigts pour toi/vous ! (litt. « Je serre pour toi ! », puisque les Hongrois serrent leurs poings dans cette situation)

 

Explications

 

1

Le futur. C’est une forme verbale composée de l’indicatif présent du verbe auxiliaire fog (ayant le sens 'attraper' quand il n’est pas utilisé en tant qu’auxiliaire) et l’infinitif du verbe à sens plein. Bien que le futur hongrois ait tantôt la valeur du futur simple, tantôt celle du futur proche français, je le traduis littéralement par le futur proche, à cause de la ressemblance de construction. Exemple :

 

 

conjugaison indéfinie :

 

  fogok je piloterai
  fogsz tu piloteras
vezetni fog il/elle pilotera
  fogunk nous piloterons
  fogtok vous piloterez
  fognak ils/elles piloteront

 

  fogom   je piloterai  
  fogod   tu piloteras  
vezetni fogja a repülőt il/elle pilotera l’avion
  fogjuk   nous piloterons  
  fogjátok   vous piloterez  
  fogják   ils/elles piloteront  

 

 

La place de l’auxiliaire est avant l’infinitif si dans la phrase il y a un mot mis en relief, celui-ci étant placé avant le verbe : sokat fogok utazni 'je voyagerai beaucoup', jól fogom vezetni a gépet 'je piloterai bien l’avion'. Si c’est le verbe qui est mis en relief, alors l’auxiliaire suit l’infinitif : az emberek tisztelni fognak 'les gens me respecteront'. Si dans cette phrase on voulait mettre en relief le sujet, on dirait az emberek fognak tisztelni 'ce sont les gens qui me respecteront'.

La seule irrégularité au futur est celle du verbe de l’existence lesz, qui est en fait un autre verbe que celui du présent et du passé (van, volt). C’est d’ailleurs de lesz que provient l’infinitif lenni 'être'. Il se conjugue comme, par exemple, tesz 'mettre' : leszek, leszel, lesz, leszünk, lesztek, lesznek. Comme au passé, au futur non plus on n’omet jamais la forme de la troisième personne. Comparez : Ez szép 'C’est beau' – Ez szép volt 'C’était beau' – Ez szép lesz 'Ce sera beau'. Une autre différence par rapport au présent est qu’on peut nier lesz avec nem à toutes les personnes : Van kávé 'Il y a du café' / Nincs kávé 'Il n’y a pas de café' – Volt kávé 'Il y avait du café' / Nem volt kávé 'Il n’y avait pas de café' – Lesz kávé 'Il y aura du café' / Nem lesz kávé 'Il n’y aura pas de café'.

 

2

Mot composé. Le nom repülőgép 'avion' est composé de repülő 'volant, qui vole' et gép 'machine', c’est donc littéralement 'machine volante'. Le contexte permet d’exprimer la notion d’avion rien qu’avec l’un ou l’autre des composants.

 

3

Az en fonction d’attribut. Dans la phrase Miért akarsz az lenni?, le pronom démonstratif az reprend l’attribut pilóta exprimé auparavant, il correspond donc au pronom personnel COD 'le' à valeur neutre. D’autres exemples : – Egyetemista vagy? – Az vagyok. '– Tu es étudiant(e) ? – Je le suis.' ; – Ők magyarok? – Azok. 'Ils/Elles sont Hongrois(es) ? – Ils/Elles le sont.'

 

4

Expression de la possession. Dans la phrase Neked lesz repülőd? 'Toi, tu auras un avion ?', on peut voir qu’en hongrois, le verbe de la possession est le verbe de l’existence van/nincs/lesz. Dans la construction possessive avec le verbe 'être', le possesseur est exprimé par un nom ou un pronom autre que personnel muni de la terminaison -nak/-nek, ou encore un pronom personnel formé à partir de la terminaison -nak/-nek. Le possesseur a donc ici la fonction de COI d’attribution. Exemples : A cégnek vannak repülőgépei 'La compagnie a des avions', Azoknak nincs sörük 'Ceux-là n’ont pas de bière', Nekünk lesz házunk 'Nous, nous aurons une maison'. À noter que le pronom personnel ne sert qu’à mettre en relief le possesseur, la phrase pouvant manquer de ce pronom : Lesz házunk 'Nous aurons une maison'.

Dans la phrase A nagy repülő a cégé lesz 'Le grand avion sera à la compagnie', on rencontre un autre type de construction possessive, où le possesseur a la fonction d’attribut et reçoit le suffixe , tandis que l’objet possédé est le sujet de la phrase et n’a pas de suffixe personnel possessif. Le possesseur peut être exprimé par un nom ou un pronom autre que personnel, et le verbe van/nincs est obligatoirement omis au présent : A repülőgép a cégé 'L’avion est à la compagnie', – Kié az a kocsi? – Az igazgatóé. 'À qui est cette voiture-là ? – Au directeur.' Si le possesseur n’est pas unique, le suffixe se place après celui du pluriel : A ház a szomszédoké 'La maison est aux voisins'. Si le possesseur est à son tour objet possédé, le suffixe suit le suffixe personnel possessif : A bolt a fivéremé 'La boutique est à mon frère'. Le suffixe peut être suivi d’une terminaison de complément du verbe : Látom Pisti biciklijét, de nem látom a Laciét 'Je vois le vélo de Pisti mais je ne vois pas celui de Laci', Telefonáltam Tibi családjának, de nem a Péterének is 'J’ai téléphoné à la famille de Tibi mais pas à celle de Péter'.

 

5

Le pronom personnel réfléchi et renforcé. Dans la phrase én is fogok venni magamnak 'moi aussi je m’en achèterai', on peut observer le pronom personnel magamnak. Ici, il est pronom réfléchi en fonction de COI d’attribution. Il est formé de la racine mag + le suffixe personnel possessif de la 1ère personne du singulier + la terminaison du COI d’attribution. Avec les autres suffixes personnels possessifs, on obtient les autres formes personnelles du pronom réfléchi : magadnak 'te/à toi', magának 'se/à soi' singulier, magunknak 'nous/à nous', magatoknak 'vous/à vous', maguknak 'se' pluriel.

Ce même pronom peut aussi être pronom réfléchi en fonction de COD. Dans cette fonction, les formes de la 1ère et de la 2e personne du singulier peuvent être munies de la terminaison de COD -at mais, exceptionnellement, ce n’est pas obligatoire. Cependant, aux autres personnes, la terminaison -at est obligatoire. Exemple : lefényképezem magam(at) 'je me prends en photo'. Les autres formes personnelles sont magad(at) 'te/toi', magát 'se' singulier, magunkat 'nous', magatokat 'vous', magukat 'se' pluriel.

Ce pronom peut aussi être simplement un pronom personnel renforcé ou servant à renforcer un autre pronom personnel : (én) magam 'moi-même', (te) magad 'toi-même', (ő) maga 'lui/elle-même', (mi) magunk 'nous mêmes', (ti) magatok 'vous-mêmes', (ők) maguk 'eux/elles-mêmes'.

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

Exercice 4.

Exercice 5.

 

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Mettez en hongrois

 

Jeu – Chassez l’intrus !

 

Document supplémentaire. Lisez-le et efforcez-vous de le comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.

 



11/12/2010
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres