Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 28

28. (huszonnyolcadik) lecke / Leçon 28

 

28 huszonnyolc / vingt-huit

 

A rendőrségen

À la police

[La police-sur]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Turista:

Jó napot. Nagy baj történt! Ellopták a pénztárcámat mindenestül!

Bonjour. Il m’est arrivé quelque chose de très grave ! On a volé mon portefeuille avec tout ce qui était dedans !

[Bon jour (COD). Grand mal est-arrivé ! Ont-volé-le le portefeuille-mon (COD) tout-inclus !

Rendőr:

Nyugodjon meg, uram! Mondja el, mikor és hol történt!

Calmez-vous, Monsieur ! Racontez quand et où c’est arrivé.

Se-calme-il préfixe, monsieur ! Dise-il-le ailleurs, quand et où est-arrivé !

Turista:

A Vidámparkban, ma reggel, tizenegy óra felé.

Au Luna Park, ce matin, vers 11 heures.

Le Gai-parc-dans, aujoud’hui matin, 11 heure vers.

Rendőr:

Mondja el, kérem, hogyan történt!

Racontez, s’il vous plaît, comment ça s’est passé.

Dise-il-le ailleurs, demande-je-le, comment est-arrivé !

Turista:

Egy alak megszólított, és tüzet kért. Odaadtam neki az öngyújtómat, ő meg elejtette. Felvette és visszaadta, köszönetet mondott, és elment. Akkor vettem észre, hogy eltűnt a pénztárcám. Minden nagyon gyorsan történt. Utána futottam, de már késő volt.

Un individu m’a abordé et m’a demandé du feu. Je lui ai passé mon briquet et il l’a laissé tomber. Il l’a ramassé et me l’a rendu, il m’a remercié et il s’en est allé. C’est alors que je me suis aperçu que mon portefeuille avait disparu. Tout s’est passé très vite. Je lui ai couru après mais c’était trop tard.

Une forme préfixe-a-abordé, et feu (COD) a-demandé. Vers-là-bas-ai-donné-le à-lui briquet-mon (COD), lui et ailleurs-a-laissé-tomber-le. Vers-le-haut-a-pris-le et en-retour-a-donné-le, remerciement (COD) a-dit, et ailleurs-est-allé. Alors ai-pris-le raison-vers-sur, que a-disparu le portefeuille-mon. Tout très rapidement est-arrivé. Après-lui ai-couru, mais déjà tard a-été.

Rendőr:

Le tudná írni az egyént?

Vous pourriez décrire l’individu ?

Vers-le-bas pourrait-le écrire l’individu (COD) ?

Turista:

Az nehéz lesz, mert nem figyeltem meg. Középtermetű volt, egy kicsit magasabb nálam…

Ça va être difficile, parce que je ne l’ai pas observé. Il était de taille moyenne, un peu plus grand que moi.

Celui-là difficile sera, parce-que non ai-observé-le préfixe. Moyenne-tailleux a-été, un petit (COD) haut-plus chez-moi…

Rendőr:

Azaz?

C’est-à-dire ?

C’est-à-dire ?

Turista:

Én egy méter, hetvenöt centi magas vagyok. Barna hajú volt… Többet nem tudok mondani, nem volt rajta semmi különös.

Moi, je fais 1,75 m. Il avait les cheveux bruns… Je ne peux dire rien de plus, il n’avait rien de particulier.

Moi un mètre, 75 centimètre haut suis. Brun chevelu a-été… Davantage (COD) non sais dire, non a-été sur-lui rien à-part.

Rendőr:

Mi volt a pénztárcájában?

Qu’est-ce qu’il y avait dans votre portefeuille ?

Quoi a-été le portefeuille-son-dans ?

Turista:

Minden személyes okmányom, egy hitelkártya…

Tous mes papiers personnels, une carte de crédit…

Tout personnel document-mon, une crédit-carte…

Rendőr:

Letiltotta?

Vous l’avez fait bloquer ?

Vers-le-bas-a-interdit-la ?

Turista:

Igen, azonnal. Egy kis pénzem is volt, vagy húszezer forint.

Oui, tout de suite. J’avais aussi un peu d’argent, quelque 20 000 forints.

Oui, tout-de-suite. Un petit argent-mon aussi a-été, quelque 20 000 forint.]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

alak, -ot, -ok, -ja

1. forme ; 2. individu (péjoratif)

centi, -t, -k, -je (fam.) 

centimètre

egyén, -t, -ek, -e

individu (non péjoratif)

haj, -at, -ak, -a

cheveux

köszönet, -et, -ek, -e

remerciement

méter, -t, -ek, -e

mètre

okmány, -t, -ok, -a

document, papier officiel

öngyújtó, -t, -k, -ja

briquet (litt. 'seul-allumeur')

park, -ot, -ok, -ja

parc

pénztárca, -át, -ák, -ája

portefeuille (litt. 'argent-portefeuille)

reggel, -t, -ek, -e

matin, le matin (utilisé en tant qu’adverbe aussi)

rendőrség, -et, -ek, -e

police (litt. 'ordre-garde')

tűz, tüzet, tüzek, tüze

feu

 

Adjectifs :

 

középtermetű, -t, -ek

de taille moyenne

különös, -et, -ek

à part, particulier

személyes, -et, -ek

personnel

vidám, -at, -ak

gai

 

Pronom personnel :

 

rajta

sur lui/elle, dessus

 

Verbes :

 

elejt, -esz, -ettem, -ett, -s el!

laisser tomber

eltűnik, -ök, -sz, -tem, -t, -j el!

disparaître

észrevesz, -el, -vettem, -vett, vegyél észre! valamit

remarquer quelque chose, s’apercevoir de qqch

felvesz, -el, -vettem, -vett, vegyél fel!

ramasser (un objet qui est par terre)

leír, -sz, -tam, -t, -j le!

décrire

letilt, -asz, -ottam, -ott, -s le!

faire bloquer (une carte de crédit, par exemple)

lop, -sz, -tam, -ott, -j!

voler, dérober

megfigyel, -sz, -tem, -t, -j meg!

observer

megszólít, -asz, -ottam, -ott, -s meg!

aborder (quelqu’un), adresser la parole

visszaad, -sz, -tam, -ott, -j vissza!

rendre (quelque chose qu’on avait pris/reçu)

 

Adverbes :

 

azonnal

tout de suite

gyorsan

rapidement, vite

hogyan

comment

egy kis

un peu de

reggel

le matin

vagy

(ici) quelque, approximativement

 

Postpositions :

 

felé

vers, dans la direction de

után

après

 

Énoncés communicatifs :

 

Azaz? (demander une explication)

C’est-à-dire ?

Mondja el …! (faire parler)

Dites-le ! / Racontez-le !

…, uram. (s’adresser)

…, monsieur.

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Criminalité et justice

 

Noms :

betörő, -t, -k, -je

cambrioleur (litt. 'vers-dans-casseur')

bíró, -t, -k, -ja

juge

börtön, -t, -ök, -e

prison

büntetés, -t, -ek, -e

punition, peine

fegyver, -t, -ek, -e

arme

pisztoly, -t, -ok, -a

pistolet, revolver

tolvaj, -t, -ok, -a

voleur (qui dérobe)

ügyvéd, -et, -ek, -je

avocat

 

Verbes :

betör, -sz, -tem, -t, -j be!

entrer par effraction (litt. 'vers-dans casse-il)'

elveszít, -esz, -ettem, -ett, -s el!

perdre

 

Banque

 

Noms :

bank, -ot, -ok, -ja

banque

árfolyam, -ot, -ok, -a

cours des devises

bankautomata, -át, -ák, -ája

distributeur automatique de billets (litt. 'banque-automate')

csekk, -et, -ek, -je

chèque

hitel, -t, -ek, -e

crédit

kölcsön, -t, -ök, -e

1. prêt ; 2. emprunt

számla, -át, -ák, -ája

(ici) compte (bancaire)

valuta, -át, -ák, -ája

devise

 

Verbes :

átutal, -sz, -tam, -t, -j át!

transférer (de l’argent)

betesz, -el, -tettem, -tett, tegyél be!

1. introduire ; 2. déposer (litt. 'vers-dans-met')

bevált, -asz, -ottam, -ott, -s be!

changer (des devises)

felvesz, -el, -vettem, -vett, vegyél fel!

(ici) retirer (de l’argent d’un compte, par exemple) (litt. 'vers-le-haut-prend').

 

Périodes de temps

 

délelőtt, -öt, -ök, -je

matinée (litt. 'avant-midi')

délután, -t, -ok, -ja

après-midi

éjszaka, -át, -ák, -ája

nuit

hétvége, -ét, -ék, -éje

week-end

hónap, -ot, -ok, -ja

mois

 

Faire parler

 

Faire commencer à parler :

 

Beszélj! / Szólj!

Parle !

Hogy volt?

Comment c’était ?

Meséld el (nekem) …!

Raconte(-moi) … !

Nos?

Alors ?, Eh bien ?

Faire continuer à parler :

 

És akkor?

Et alors ?

És aztán?

Et puis ?

Folytasd!

Continue !

Más?

Autre chose ?

 

Explications

 

1

Mots dérivés et composés. Köszönet 'remerciement' est un nom dérivé du verbe köszön au sens de 'remercier' (son autre sens est 'saluer'). Le suffixe de dérivation est -at/-et. À partir de verbes que vous connaissez déjà, on forme avec ce suffixe, par exemple : adat 'donnée' (en informatique) (< ad) et dicséret 'louange' (< dicsér).

Öngyújtó 'briquet' est composé de l’élément premier ön- 'auto-' (sans emploi indépendant et sans rapport avec le pronom de politesse) + le radical verbal gyújt 'allumer' + le suffixe de formation du participe présent . Littéralement, cela signifie donc 'qui s’allume tout seul'.

Rendőrség 'police' est composé des noms rend 'ordre' et őrség 'garde', ce dernier composant étant dérivé de őr 'gardien'.

L’adjectif személyes 'personnel' dérive du nom személy 'personne'.

Des mots composés équivalents de groupes nom + complément du nom : árfolyam 'cours des devises' (< ár 'prix' + folyam 'fleuve'), bankautomata 'DAB' (< bank + automata), hétvége 'fin de semaine' (< hét 'semaine' + vége 'sa fin').

Középtermetű 'de taille moyenne' est un adjectif formé des noms közép 'milieu' et termet 'taille', avec le suffixe formateur d’adjectifs -(j)ú/-(j)ű. Dans d’autres compositions de ce genre, le premier élément peut être un adjectif ou un numéral. Exemples : négylábú 'quadrupède' (négy 'quatre', láb 'jambe, patte'), jószívű 'qui a bon cœur' ( 'bon', szív 'cœur'). Avec le même suffixe on forme des couples de mots ayant la fonction d’attribut ou d’épithète qui ne forment pas des mots composés : Barna hajú volt 'Il était brun', a kék szemű fiú 'le garçon aux yeux bleus'.

 

2

Expression du sujet inconnu. Le verbe ellopták est, du point de vue de la forme, à la 3e personne du pluriel mais ici il exprime un sujet inconnu. Par conséquent, il se traduit par 'on a volé' ou 'a été volé'.

 

3

Terminaison de complément du verbe. Le mot mindenestül 'avec tout ce qui est avec/dedans' est muni de la terminaison -stul/-ostul/-astul/-stül/-estül/-östül qui exprime l’inclusion, l’association. D’autres exemples : Ellopták a pénztárcáját pénzestül 'On lui a volé son portefeuille avec l’argent (qui était dedans)', Péter elutazott családostul 'Péter est parti avec sa famille'. Je traduis littéralement cette terminaison par [inclus], pour la distinguer de -val/-vel 'avec'.

 

4

Préfixes verbaux. On retrouve dans le dialogue les préfixes el-, fel-, le- et meg-. Le verbe felvesz a ici le sens concret 'ramasser par terre' mais dans le domaine financier il signifie 'retirer de l’argent' : Pénzt vesz fel a bankban 'Il/Elle retire de l’argent à la banque'. Le verbe leír a également deux sens. Gardant le sens de base du verbe ír 'écrire', il veut dire 'écrire complètement' (Leírja a nevét 'Il/Elle écrit son nom'), mais dans le dialogue, le préfixe change le sens du verbe en 'décrire'.

Le verbe visszaad 'rendre' comprend le préfixe verbal vissza- au sens 'en retour'. Il peut s’utiliser avec tous les verbes qui expriment le déplacement (visszamegy 'retourner', visszajön 'revenir') mais aussi avec d’autres verbes : visszakér valamit 'demander qu’on lui rende quelque chose', visszaköszön 'saluer à son tour (quelqu’un qui a salué)', etc.

Toujours avec le verbe ad 'donner', on a Odaadtam neki az öngyújtómat 'Je lui ai passé mon briquet', où l’adverbe oda 'vers là-bas' fonctionne comme préfixe. Comme vissza-, on peut l’adjoindre à tout verbe impliquant un mouvement : odamegy 'y aller', odatesz 'y mettre', etc.

Dans le verbe észrevesz valamit 'remarquer qqch, s’apercevoir de qqch' (litt. 'prendre qqch sur la raison'), le nom észre se comporte comme un préfixe. La preuve en est qu’il se détache du verbe comme tout préfixe : Akkor vettem észre … 'C’est alors que je me suis aperçu …'

 

5

Postpositions. Dans tizenegy óra felé történt 'c’est arrivé vers 11 heueres' on remarque la postposition felé 'vers', ici exprimant un moment avec approximation. Comme celui de 'vers' en français, la fonction principale de felé est d’exprimer la destination d’un déplacement : Az egyetem felé indultak 'Ils sont partis vers l’université'. Les pronoms personnels formés à partir de cette postposition sont felém 'vers moi', feléd 'vers toi', etc.

Dans Utána futottam 'Je lui ai couru après, J’ai couru après lui', utána est un pronom personnel formé d’une autre postposition, után 'après', utilisée aussi bien avec un sens spatial qu’avec un sens temporel : A mozi a stadion után van 'Le cinéma est après le stade', Gyere tíz óra után! 'Viens après 10 heures'.

 

6

Rajta. Dans nem volt rajta semmi különös 'il n’avait rien de particulier' (litt. 'il n’y avait rien de particulier sur lui') on voit le pronom personnel et en même temps adverbe rajta 'sur lui/elle' (s’il s’agit d’une personne), 'dessus' (s’il s’agit d’une chose). Il provient d’un mot qui n’est plus utilisé et correspond à la terminaison -n/-on/-en/-ön 'sur' qui n’a pas donné de pronom.

 

7

Expression de l’heure. Dans le langage courant, les constructions pour dire l’heure sont très différentes de celles du français. D’habitude, le mot óra y est omis, sauf pour les heures entières :

 

 

Équivalent

Traduction littérale

három óra

trois heures

[trois heure]

negyed három

deux heures et quart

[quart trois]

fél három

deux heures et demie

[demie trois]

háromnegyed három

trois heures moins le quart

[trois-quart trois]

öt perccel múlt három

trois heures cinq

[cinq minute-avec a-passé trois]

öt perc múlva három

trois heures moins cinq

[cinq minute en-passant trois]

öt perc múlva fél három

deux heures vingt-cinq

[cinq minute en-passant demie trois]

dél

midi

 

éjfél

minuit

 

 

 

L’expression officielle de l’heure est plus proche de celle du français :

 

 

Équivalent

Traduction littérale

két óra tizenöt perc

2 heures et 15 minutes

[2 heure 15 minute]

két óra harminc perc

2 heures et 30 minutes

[2 heure 30 minute]

két óra negyvenöt perc

2 heures et 45 minutes

[2 heure 45 minute]

három óra öt perc

3 heures et 5 minutes

[3 heure 5 minute]

két óra ötvenöt perc

2 heures et 55 minutes

[2 heure 55 minute]

két óra huszonöt perc

2 heures et 25 minutes

[2 heure 25 minute]

tizenkét óra

12 heures

[12 heure]

nulla óra

0 heure

[zéro heure]

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

Exercice 4.

Exercice 5.

Exercice 6.

 

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

 Jeu – mots mêlés (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien « Jeu – mots mêlés », choisissez « Ouvrir », puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier « index.html ». Solution.)

 

Documents supplémentaires. Lisez-les et efforcez-vous de les comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

Nevessünk egy kicsit 

Rions un peu

 

A rendőr egy bűnözőt kísér át a bíróságra. Hirtelen nagy szél támad, és elviszi a rendőr sapkáját. A gyanúsított ravaszan azt mondja:

– Őrmester úr! Megengedi, hogy a sapkája után fussak?

– Persze, hogy megszökjél, te kis ravasz? – mondja a rendőr – Te csak maradj itt, majd én futok a sapkám után!

 

Vádlott:

– Bíró úr, én nem részeg voltam, csak ittas.

Bíró:

– Ebben az esetben nem egy hónapra ítélem el, csak harminc napra.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



12/03/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres