Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 7

7. (hetedik) lecke / Leçon 7

 

7 hét / sept

 

Ismétlés

Révision

 

1. Le verbe

 

Vous avez vu jusqu’ici toutes les formes personnelles de l’indicatif présent d’une catégorie de verbes réguliers. Ces verbes sont de trois types, en fonction des voyelles qu’ils contiennent et avec lesquelles les voyelles de leurs terminaisons s’harmonisent. La forme de base du verbe est celle de la 3e personne du singulier de l’indicatif présent, sans terminaison pour la plupart des verbes. Des exemples pour les trois types de verbes :

 

maradok

je reste

maradsz

tu restes

marad

il/elle reste

maradunk

nous restons

maradtok

vous restez

maradnak

ils/elles restent

 

beszélek

je parle

beszélsz

tu parles

beszél

il/elle parle

beszélünk

nous parlons

beszéltek

vous parlez

beszélnek

ils/elles parlent

 

köhögök

je tousse

köhögsz

tu tousses

köhög

il/elle tousse

köhögünk

nous toussons

köhögtök

vous toussez

köhögnek

ils/elles toussent

 

Exercice 1.

 

Vous avez rencontré jusqu’ici un seul verbe irrégulier, van 'être', qui a la particularité de devoir être omis à la 3e personne du singulier et du pluriel, quand il est associé à un attribut (exemple : Tibi egyetemista 'Tibi est étudiant') mais il est présent dans d’autres situations : Tibi itt van 'Tibi est là.'

 

vagyok

je suis

vagy

tu es

van

il/elle est

vagyunk

nous sommes

vagytok

vous êtes

vannak

ils/elles sont

 

Exercice 2.

 

Exercice 3.

 

2. Les articles

 

En hongrois il y a deux articles définis, a et az. Comme cette langue ignore les genres grammaticaux, les articles définis ne diffèrent pas par le genre, mais seulement selon le son (consonne ou voyelle) par lequel commence le mot qui les suit : a telefon 'le téléphone', az iskola 'l’école'.

 

Le seul article indéfini est egy 'un/une': egy fiú 'un garçon', egy lány 'une fille'.

 

Exercice 4.

 

3. Les pronoms

 

Vous avez rencontré jusqu’ici les principaux pronoms personnels : én 'moi, je' ; te 'toi, tu' ; ő 'lui, il / elle' ; mi 'nous' ; ti 'vous' (en relation de tutoiement) ; ők 'eux, ils / elles'. Les pronoms personnels sujets ne sont utilisés qu’en l’absence du verbe ou lorsqu’on met la personne en relief.

 

Vous avez fait aussi la connaissance des pronoms démonstratifs ez 'ceci, celui/celle-ci' et az 'cela, celui/celle-là', également non différenciés selon le genre.

 

Les pronoms interrogatifs ki? 'qui ?' et mi? 'quoi ?, que ?' ont également fait leur apparition, ainsi que les pronoms indéfinis valami 'quelque chose' et minden 'tout'.

 

4. Le pluriel

 

La marque du pluriel des noms, des adjectifs et des pronoms est d’ordinaire le suffixe -k : tanulók 'élèves', k 'bons', ők 'eux, ils / elles'. En hongrois on peut mettre au pluriel ki? 'qui ?' et mi? 'quoi ?, que ?' aussi : kik?, mik?

 

Exercice 5.

 

5. Le complément d’objet direct

 

Le complément d’objet direct a une terminaison spécifique en hongrois, -t. Elle s’applique aux noms, aux adjectifs et aux pronoms : Tibit 'Tibi'; a mozit 'le cinéma' ; a kicsit 'le petit / la petite' ; őt 'lui, le / elle, la' ; ezt 'ceci, celui/celle-ci' ; azt 'cela, celui/celle-là' ; kit? 'qui ?' ; mit? 'quoi ?, que ?'

 

Exercice 6.

 

6. L’ordre des mots

 

Vous avez pu remarquer que l’ordre des mots en hongrois peut être différent de celui en français. Il n’y a pratiquement pas d’autre moyen de mettre en relief telle ou telle partie de la phrase que sa place.

 

a. L’une des règles est qu’en général la partie de phrase mise en relief se place juste avant le verbe et qu’elle porte l’accent le plus fort dans la parole. Exemples :

 

• le sujet exprimé par un nom ou par un pronom : Tibi beszél 'C’est Tibi qui parle', Ez a lány énekel 'C’est cette fille qui chante', Ő beszél? 'C’est lui/elle qui parle ?

• le complément d’objet direct : Egy sört fizetek 'C’est une bière que je paye'

• un complément circonstanciel : Itt vagyok 'Je suis là' (comme si en français on disait 'C’est là que je suis')

 

b. Pour mettre en relief l’attribut en l’absence du verbe van 'être', qui doit être omis à la 3e personne, on le place avant le sujet : Szép az erdő 'Elle est belle, la forêt'.

 

c. Un cas un peu spécial : Ki mit csinál? 'Qui fait quoi ? Lorsque dans une phrase simple il y a deux pronoms ou adverbes interrogatifs, les deux se placent avant le verbe.

  

Exercice 7.

 

Test grammatical

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



01/11/2010
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres