Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 34

34. (harmincnegyedik) lecke / Leçon 34

34 harmincnégy / trente-quatre

 

Múzeumban

Au musée

[Musée-dans]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Fehér úr:

Két jegyet kérek.

Deux billets, s’il vous plaît.

[Deux billet (COD) demande-je.

Pénztáros:

Ma már nem adunk el jegyeket, uram. Tíz perc múlva zárunk. Ki van írva: „Nyitva tartás: 10-17.30”.

Aujourd’hui on ne vend plus de billets, monsieur. On ferme dans dix minutes. C’est écrit : «Heures d’ouverture : 10 h – 17.30».

Ajourd’hui déjà non donnons ailleurs billets (COD), monsieur. Dix minute en-passant fermons. Vers-dehors est en-écrivant : «En-ouvrant tenue : 10-17.30».

Fehér úr:

Micsoda?! Ez nevetséges! Csak a helybéli festők képeit akarjuk megnézni.

Quoi ?! C’est ridicule ! On veut juste voir les tableaux des peintres locaux.

Quoi-miracle ?! Celui-ci ridicule ! Seulement les locaux peintres tableaux-leurs (COD) voulons-les préfixe-regarder.

Pénztáros:

Sajnálom, uram. Jöjjenek holnap tíz órakor.

Je suis désolé, monsieur. Venez demain à dix heures.

Regrette-je-le, monsieur. Viennent demain dix heure-lors-de.

Fehérné:

Kérem szépen, nem tudna egy apró kivételt tenni? Csak mi ketten vagyunk itt, és öt percet kérünk.

S’il vous plaît, vous ne pourriez pas faire une petite exception ? Il n’y a que nous deux et on vous demande cinq minutes.

Demande-je-le bellement, non pourrait une menue exception (COD) mettre ? Seulement nous deux sommes ici, et cinq minute (COD) demandons.

Pénztáros:

Hiába erősködik, asszonyom. Csak holnap mehetnek be.

Inutile d’insister, madame. Vous ne pouvez entrer que demain.

En-vain insiste-elle, femme-ma. Seulement demain aller-peut vers-dans.

Fehér úr:

De holnap már elutazunk!

Mais demain on s’en va !

Mais demain déjà ailleurs-voyageons !

Pénztáros:

Sajnálom. Akkor jöjjenek jövő nyáron.

Je suis désolé. Alors venez l’été prochain.

Regrette-je-le. Alors viennent (impératif-subjonctif) en-venant été-sur.

Fehérné:

Na, még ilyet! Maga zsarnokként viselkedik! Azt lesheti, hogy ezek után valaha is idejövünk!

Alors ça ! Vous vous comportez en tyran ! Vous pouvez toujours attendre qu’on vienne jamais ici après tout ça !

Ben, encore comme-ceci (COD) ! Vous tyran-en comporte ! Celui-là guetter-peut-le, que ceux-ci après jamais (positif) aussi vers-ici-venons !]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

kivétel, -t, -ek, -e

exception

zsarnok, -ot, -ok, -a

tyran

 

Adjectifs :

 

apró, -t, -k, -ja

menu, minuscule

helybéli, -t, -ek

local

nevetséges, -et, -ek

ridicule

 

Verbes :

 

erősködik, -öm, -sz, -tem, -ött, -j!

insister

les, -el, -tem, -ett, -s!

guetter

tart, -asz, -ottam, -ott, -s!

tenir

viselkedik, -em, -sz, -tem, -ett, -j!

se comporter

zár, -sz, -tam, -t, -j!

fermer

 

Adverbes :

 

hiába

en vain

valaha ≠ soha

jamais (positif) ≠ jamais (négatif)

 

Énoncés communicatifs :

 

Azt lesheti! (refuser de faire qqch)

Vous pouvez toujours attendre !

Ez nevetséges! (désaccord)

C’est ridicule !

Na, még ilyet! (indignation)

Alors ça !

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Loisirs intellectuels (voir aussi la leçon 31)

 

La salle de spectacles :

bejárat, -ot, -ok, -a

entrée (le lieu)

kijárat

sortie (le lieu)

jegyszedő, -t, -k, -je

contrôleur de billets

középen

au milieu

középre

vers le milieu, pour le milieu

mosdó, -t, -k, -ja

lavabo (le lieu)

páholy, -t, -ok, -a

loge

programfüzet, -et, -ek, -e

cahier programme

ruhatár, -at, -ak, -a

vestiaire

sor, -t, -ok, -a

rang

szünet, -et, -ek, -e

pause

 

Littérature :

irodalom, irodalmat, irodalmak, irodalma

littérature

elbeszélés, -t, -ek, -e

nouvelle

folyóirat, -ot, -ok, -a

revue

író, -t, -k, -ja

écrivain

költő, -t, -k, -je

poète

könyvesbolt, -ot, -ok, -ja

librairie

könyvtár, -at, -ak, -a

bibliothèque

krimi, -t, -k, -je

roman policier

regény, -t, -ek, -e

roman

vers, -et, -ek, -e

poème

 

Aborder / s’adresser à quelqu’un

 

Hölgyem, … (à une femme dont on ne sait pas si elle est mariée ou non)

Madame, …

Kedves fiatalember / uram, …

Cher jeune homme / monsieur, …

Kedves asszonyom / hölgyem / kisasszony, …

Chère madame / mademoiselle, …

Tisztelt uram, … (plus respectueux)

Cher monsieur, … (litt. 'Estimé monsieur, …')

Tisztelt asszonyom / hölgyem / kisasszony, … (plus respectueux)

Chère madame / mademoiselle, …

Kisasszony, …

Mademoiselle, …

Igazgatónő, …

Madame la directrice, …

Miniszter asszony, …

Madame la ministre, …

Pincér, …

Garçon, … (de restaurant)

Igazgató úr, …

Monsieur le directeur, …

Répondre quand on est abordé :

 

Mit óhajt?

Qu’est-ce que vous désirez ?

Tessék.

Oui ? (litt. 'Plaise')

 

Explications

 

1

Le numéral muni du suffixe -an/-en. Dans Csak mi ketten vagyunk 'Il n’y a que nous deux', le numéral exprime, en vertu de son suffixe, le nombre de personnes présentes dans une situation. L’application du suffixe -an/-en comporte les mêmes particularités que celle du suffixe -as/-es/-os/-ös. Il y a chute de la dernière voyelle dans kettő > ketten, három > hárman 'trois', ezer > ezren 'mille'. Exemples en phrases : Hárman voltunk ott 'Nous y étions trois', Négyen szálltunk be a kocsiba 'Nous sommes montés à quatre dans la voiture', Néhány ezren jöttek el 'Quelques milliers sont venus'. La question pour le complément ainsi formé est hányan? 'combien ?'.

 

2

Verbes irréguliers à variante de radical en v. Dans le groupe jövő nyáron 'l’été prochain' on rencontre le participe présent du verbe jön 'venir', irrégulier, dont le radical est jöv à certaines formes. Voici la conjugaison de ce verbe et de sept autres qui ont une variante de radical en :

 

Mode Temps jön 'venir' lesz 'être' tesz 'mettre'
C. i. C. i. C. i. C. d.
Indicatif présent

jövök

jössz

jön

jövünk

jöttök

jönnek

leszek 'je serai'

leszel

teszek

teszel

teszem

teszed

passé

jöttem

jöttél

lettem 'je suis devenu(e)'

lettél

tettem
tettél tetted
Impératif-subjonctif

jöjjek

jöjj/jöjjél

legyek 'que je sois'

légy/legyél

tegyek

tégy/ tegyél

tegyem

tedd/ tegyed

Conditionnel présent jönnék lennék 'je serais' tennék tenném
Infinitif jönni lenni tenni
Participe présent jövő levő/lévő tevő/tévő
passé jött meglett tett
Gérondif jőve lévén téve

Dérivés verbaux (indicatif présent, 1ère personne du singulier)*

Potentiel

jöhetek
'je peux venir'

lehetek

tehetek

tehetem

Factitif

tetetek
'je fais mettre'

tetetem

 

* Je rappelle qu’un tel dérivé n’est pas une forme verbale au même titre que les modes et les temps, mais un verbe formé à partir d’un autre verbe, et qui a lui aussi les formes modales, temporelles et personnelles du verbe de départ. Les dérivés verbaux ont un sens grammatical propre par rapport à celui du verbe de départ : le verbe potentiel exprime le fait qu’il est permis au sujet d’effectuer l’action, le verbe factitif – le fait que le sujet fait effectuer l’action du verbe.

 

Mode Temps vesz 'prendre' hisz 'croire' visz 'porter'
C. i. C. d. C. i. C. d. C. i. C. d.
Indicatif présent

veszek

veszel

veszem

veszed

hiszek

hiszel

hiszem

hiszed

viszek viszel

viszem

viszed

passé vettem hittem vittem
vettél vetted hittél hitted vittél vitted
Impératif-subjonctif vegyek végy/vegyél vegyem vedd/vegyed higgyek higgy/higgyél higgyem hidd/higgyed vigyek vigyél vigyem vidd/vigyed
Conditionnel présent vennék venném hinnék hinném vinnék vinném
Infinitif venni hinni vinni
Participe présent vevő hívő vivő
passé vett hitt vitt
Gérondif véve hívén víve
Dérivés verbaux Potentiel vehetek vehetem hihetek hihetem vihetek vihetem
Factitif vetetek vetetem hitetek hitetem vitetek vitetem

 

 

Mode Temps eszik 'manger' iszik 'boire'
C. i. C. d. C. i. C. d.
Indicatif présent eszem iszom
eszel eszed iszol iszod
passé ettem ittam

ettél

evett

ettünk

ettetek

ettek

etted

ette

ettük

ettétek

ették

ittál

ivott

ittunk

ittatok

ittak

ittad

itta

ittuk

ittátok

itták

Impératif-subjonctif

egyek

egyél

egyem

edd/egyed

igyak

igyál

igyam

idd/igyad

Conditionnel présent ennék enném innék innám
Infinitif enni inni
Participe présent evő ivó
passé evett ivott
Gérondif (meg)éve (meg)íva
Dérivés verbaux Potentiel ehetek ehetem ihatok ihatom
Factitif etetek etetem itatok itatom

 

3

La terminaison de complément du verbe -ként. Dans la phrase Maga zsarnokként viselkedik! 'Vous vous comportez en tyran !', le mot zsarnok est muni de la terminaison -ként qui a une seule variante et qui a le sens 'comme, en qualité de'. Cette construction est équivalente à Maga úgy viselkedik, mint egy zsarnok! 'Vous vous comportez comme un tyran !', avec la conjonction mint. D’autres exemples : Mérnökként dolgozik 'Il travaille comme ingénieur', Igazgatóként van itt 'Il est ici en qualité de / en tant que directeur'. Les équivalents de ces phrases sont Mint mérnök dolgozik et Mint igazgató van itt, respectivement, où mint peut être considérée comme la seule préposition de la langue hongroise. Je rends littéralement -ként par [-en].

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

 

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Jeu – mots mêlés (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien «Jeu – mots mêlés», choisissez «Ouvrir», puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier «index.html». Solution.)

 

Document supplémentaire. Lisez-le et efforcez-vous de le comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

A SZÍNÉSZ HALÁLA*

 

Ma délután az Üllői út egyik mellékutcájában eszméletét vesztve összeesett Zetelaki Zoltán, a népszerű színművész.

A járókelők bevitték a közeli klinikára, de ott hiába próbálták a tudomány legújabb vívmányaival – még vastüdővel is – életre kelteni. A jeles színész, hosszú haláltusa után, este fél hétkor kiszenvedett; tetemét átszállították a Bonctani Intézetbe.

A Lear király esti előadása e tragikus esemény ellenére is zavartalanul folyt le. Zetelaki késett ugyan egy kicsit, s az első felvonásban feltűnően fáradtnak látszott (néhol szemlátomást a súgó segítségére szorult), de aztán egyre jobban magára talált, s a király halálát már olyan meggyőző erővel jelenítette meg, hogy nyíltszíni tapsot kapott érte.

Utána hívták vacsorázni, de nem ment. Azt mondta:

– Ma nehéz napom volt.

 

* Minimythe (ou nouvelle d’une minute) du volume Válogatott egyperces novellák (Minimythes choisis) de István Örkény. On en a publié en français dans les volumes Minimythes, Textes choisis et adaptés du hongrois par Tibor Tardos, Gallimard, 1970 et Minimythes, Textes choisis et traduits du hongrois par Tibor Tardos, Éd. Corvina, 2001, Budapest.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



10/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres