Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Le régime des verbes, des expressions verbales et des adjectifs

Les verbes, les expressions verbales et les adjectifs peuvent ou non avoir un complément ou des compléments de certains types, ce qui constitue leur régime. On peut dire qu’il y en a beaucoup ayant le même régime qu’en français, par exemple si un verbe hongrois et son équivalent français se construisent avec un COD : olvas valamit 'lire quelque chose'. On peut dire de même si un mot + un complément avec une certaine terminaison ou une certaine postposition a pour équivalent un mot français + un complément avec une préposition dont le sens principal correspond au sens principal de la terminaison ou de la postposition hongroise. Exemples : ír valakinek 'écrire à quelqu’un' (la terminaison -nak/-nek étant celle du COI d’attribution correspondant à la préposition 'à' qui sert ici à exprimer le même type de complément), sír valami miatt 'pleurer à cause de quelque chose' (la postposition miatt étant équivalente de 'à cause de'), ül valamin 'être assis sur quelque chose' (la terminaison -n/-on/-en/-ön correspondant principalement à la préposition 'sur'), pénzért dolgozik 'travailler pour de l’argent' (la terminaison -ért équivalent en général à 'pour'), jön valakitől 'venir de (chez) quelqu’un' [-tól/-től principalement 'de (chez)'], megy valakihez 'aller chez quelqu’un' (-hoz/-hez/-höz 'chez' impliquant le déplacement vers le lieu en cause).

 

En même temps, on peut dire, en tenant compte du même critère, que de nombreux mots ont des régimes différents dans les deux langues. Exemples (abréviantions : vki = valaki 'quelqu’un', vmi = valami 'quelque chose') :

 

biztos vmiben sûr de qqch
bocsánatot kér vkitől demander pardon à qqn
csodálkozik vkin/vmin s’étonner de qqn/qqch
drága vkinek cher pour qqn (concernant un prix)
dühös vkire furieux contre qqn
elnézést kér vkitől demander pardon à qqn
emlékszik vkire/vmire se rappeler qqn/qqch
érdekes vki számára intéressant pour qqn
fárad vmiben se fatiguer à qqch
fél vkitől/vmitől avoir peur de qqn/qqch
foglalkozik vkivel/vmivel s’occuper de qqn/qqch
hibás vmiben coupable de qqch
kacag vkin/vmin rire de qqn/qqch
kedve van vmihez avoir envie de qqch
kerül vmibe coûter qqch
kíváncsi vkire/vmire curieux de qqn/qqch
mérges vkire fâché contre qqn
nevet vkin/vmin rire de qqn/qqch
örül vkinek/vminek se réjouir de qqn/qqch
örvend vkinek/vminek se réjouir de qqn/qqch
sok vkinek beaucoup pour qqn
szükséges vmire nécessaire pour qqch
tanít vkit vmire enseigner qqch à qqn
vizsgázik vmiből passer un examen de qqch

 

Certains mots peuvent avoir plusieurs types de compléments, en fonction de leur sens :

 

benéz vmibe
benéz vkihez (familier)
regarder dans qqch
rendre une visite brève à qqn
ért vkit/vmit
ért vmihez
comprendre qqn/qqch
s’y connaître en qqch
figyel vkit/vmit
figyel vkire/vmire
observer qqn/qqch
faire attention à qqn/qqch
fütyül vmit
fütyül vkire/vmire (familier)
siffler qqch
s’en ficher (de qqn/qqch)
gondol vmit vkiről
gondol vkire/vmire
penser qqch de qqn
penser à qqn/qqch
jó vkinek/vminek
jó (vki) vminek
jó (vmi) vmire
bon pour qqn/qqch
bon (qqn) pour qqch (une fonction)
bon (qqch) à qqch
kevés vkinek
kevés vmire
peu pour qqn
peu pour (obtenir) qqch
kínál vmit vkinek
kínál vkit vmivel
offrir qqch (en vue de le vendre) à qqn
offrir/servir qqch (à manger / à boire) à qqn
rossz vkinek/vminek
rossz (vki) vminek
bon pour qqn/qqch
mauvais (qqn) pour qqch (une fonction)
segít vkinek
segít vkin
donner un coup de main à qqn (pour faire une chose banale)
aider qqn (à se sortir d’une difficulté)
vár vmit vkitől
vár vkire/vmire
attendre qqch de qqn
attendre qqn/qqch

 

Exercice :

 

Leçon 39, 2



07/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres