Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 16

16. (tizenhatodik) lecke / Leçon 16

 

16 tizenhat / seize

 

Találkozás az utcán

Rencontre dans la rue

[Rencontre la rue-sur]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Tibi:

Szia, Péter! De régen nem láttalak! Zsuzsát láttam tegnap is, de téged már régen nem. Hogy vagy?

Salut, Péter ! Ça fait longtemps que je ne t’ai pas vu ! Zsuzsa, je l’ai vue hier aussi, mais toi, ça fait un bail. Comment vas-tu ?

[Salut, Péter ! Comme il-y-a-longtemps non ai-vu-toi ! Zsuzsa (COD) ai-vu-la hier aussi, mais toi (COD) déjà il-y-a-longtemps non. Comment es ?

Péter:

Szia, Tibi! Köszönöm, jól vagyok. És te? Hogy megy a munka az új munkahelyeden?

Salut, Tibi ! Bien, merci. Et toi ? Comment va le travail dans ton nouvel emploi ?

Salut, Tibi ! Remercie-je-le, bien suis. Et toi ? Comment va le travail le nouveau lieu-de-travail-ton-sur ?

Tibi:

Jól megy. Ó, milyen klassz kocsid van! Hol vetted?

Ça va bien. Oh, quelle chouette voiture tu as ! Où tu l’as achetée ?

Bien va. Oh, quelle chouette voiture-ta est ! Où as-acheté-la ?

Péter:

Egy jó autószalonban. Bementem, körülnéztem, megláttam a kocsit, jól megnéztem, és megvettem.

Chez un bon concessionnaire. J’y suis entré, j’ai jeté un coup d’œil circulaire, j’ai vu la voiture, je l’ai bien regardée et je l’ai achetée.

Un bon salon-auto-dans. Dans-suis-allé, autour-ai-regardé, préfixe-ai-vu-la la voiture (COD), bien préfixe-ai-regardé-la et préfixe-ai-acheté-la.

Tibi:

Egyedül voltál?

Tu étais seul ?

Seul as-été ?

Péter:

Igen. Meglepetés. Remélem, hogy Zsuzsának is tetszik.

Oui. C’est une surprise. J’espère qu’elle plaira à Zsuzsa aussi.

Oui. Surprise. Espère-je-le, que Zsuzsa-à aussi plaît.

Tibi:

Hát, minden jót!

Eh bien, tous mes vœux !

Eh-bien, tout bon (COD) !

Péter:

Neked is. Viszlát!

À toi aussi. À la prochaine !

À-toi aussi. À-la-prochaine !]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

autószalon, -t, -ok, -ja

concessionnaire automobile

meglepetés, -t, -ek, -e

surprise

munka, -át, -ák, -ája

travail

munkahely, -et, -ek, -e

lieu de travail, emploi

találkozás, -t, -ok, -a

rencontre

 

Adjectif :

 

klassz, -at, -ak (fam.)

chouette

 

Pronom personnel :

 

neked

à toi

 

Verbes :

 

megy

aller

bemegy

entrer

remél, -sz, -tem, -t

espérer

tetszik, -em, -el, -ettem, -ett

plaire

 

Adverbes :

 

régen

il y a longtemps

tegnap

hier

 

Conjonctions :

 

ha

si

hogy

que

 

Interjection :

 

Ó!

Oh !

 

Particule exclamative :

 

De + adjectif/adverbe …!

Comme… !

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires – occupation et travail

 

Occupations :

foglalkozás, -t, -ok, -a

occupation

szakma, -át, -ák, -ja

profession

hivatalnok, -ot, -ok, -a

fonctionnaire

katona, -át, -ák, -ája

militaire

munkanélküli, -t, -ek, -je

chômeur

munkás, -t, -ok, -a

ouvrier

nyugdíjas, -t, -ok, -a

retraité

paraszt, -ot, -ok, -ja

paysan

rendőr, -t, -ök, -e

policier

sofőr, -t, -ök, -je

chauffeur

titkárnő, -t, -k, -je

secrétaire (femme)

újságíró, -t, -ók, -ja

journaliste

üzletember, -t, -ek, -e

homme d’affaires

vállalkozó, -t, -k, -ja

entrepreneur

 

Fonctions :

alkalmazott, -at, -ak, -ja

employé

főnök, -öt, -ök, -e

chef

munkaadó, -t, -k, -ja

employeur

 

Lieux de travail :

gyár, -at, -ak, -a

usine

hivatal, -t, -ok, -a

office

iroda, -át, -ák, -ája

bureau

vállalat, -ot, -ok, -a

entreprise

 

Revenus :

kereset, -et, -ek, -e

revenu

fizetés, -t, -ek, -e

salaire, traitement

nyugdíj, -at, -ak, -a

pension de retraite

adó, -t, -k, -ja

impôt

 

Verbes :

elhelyezkedik, -em, -sz, -tem, -ett

se faire embaucher

keres, -el, -tem, -ett

(ici) gagner (de l’argent)

 

Explications

 

1

Le verbe megy 'aller' est irrégulier :

• présent de l’indicatif : megyek, mész, megy, megyünk, mentek, mennek ;

• passé de l’indicatif : mentem, mentél, ment, mentünk, mentetek, mentek.

 

2

La conjugaison définie au temps passé. Au passé, à la conjugaison définie, les terminaisons personnelles n’ont que deux variantes. À la 3e personne du singulier, la marque du passé a d’ordinaire (sauf certaines exceptions) la variante -t, et la terminaison de la 1ère personne du singulier est identique à celle qu’on a à la conjugaison indéfinie. Exemples :

 

láttam je l’/les ai  
láttad tu l’/les as  
látta il l’/les a vu(e)(s)
láttuk nous l’/les avons  
láttátok vous l’/les avez  
látták ils/elles l’/les ont  

 

néztem je l’/les ai  
nézted tu l’/les as  
nézte il l’/les a regardé(e)(s)
néztük nous l’/les avons  
néztétek vous l’/les avez  
nézték ils/elles l’/les ont  

 

3

La terminaison -(a)lak/-(e)lek. Le verbe láttalak 'je t’ai vu(e)' a une terminaison spéciale, utilisée lorsque le sujet est de la 1ère personne du singulier et son COD de la 2e personne du singulier ou du pluriel. Il est utilisé aussi bien au présent qu’au passé : látlak 'je te/vous vois', láttalak 'je t’ai vu(e) / je vous ai vu(e)s', nézlek 'je te/vous regarde', néztelek 'je t’ai regardé(e) / je vous ai regardé(e)s'.

 

4

Le préfixe verbal. Les verbes bementem, körülnéztem, megláttam, megnéztem et megvettem sont munis de préfixes. Ceux-ci peuvent changer le sens lexical du verbe et/ou exprimer le caractère accompli, par exemple momentané, de l’action. Par exemple, le verbe megy 'aller' change de sens s’il reçoit le préfixe be-, devenant 'entrer'. Ici, le préfixe exprime en même temps le caractère accompli, momentané de l’action. Le préfixe körül- ne change pas le sens du verbe néz 'regarder' mais le précise, körülnéz signifiant 'regarder autour de soi'. Ces deux préfixes ont un sens concret, local, mais le préfixe meg- n’a pas de sens concret, il ne fait qu’exprimer le caractère accompli de l’action. Comparez :

 

  Amikor gyerek voltam, gyakran vettem
  csokoládét.

  'Quand j’étais enfant, j’achetais souvent

  du chocolat.'

  Megvettem azt a csokoládét.

 

  J’ai acheté ce chocolat-là.'
action répétée action accomplie

 

  Mentem az utcán,


  'Je marchais dans la rue,

 

  megláttam a kocsit egy
  autószalonban,

  j’ai vu la voiture chez un

  concessionnaire

  és bementem.


  et je suis entré.'

 

action inaccomplie (continue) action accomplie (momentanée) action accomplie (momentanée)

 

 

Les préfixes verbaux sont utilisés indépendamment du temps du verbe. Exemple au présent : Nem mindig veszek csokoládét, de ha jót látok, megveszem 'Je n’achète pas toujours du chocolat, mais si j’en vois un bon, je l’achète'.

Dans les traductions mot à mot, je rendrai les préfixes verbaux par le mot dont ils sont les plus proches quant à leur sens concret. Seul meg-, qui n’en a pas, sera rendu par préfixe.

 

5

Terminaisons de COI et de CC.

-nak/-nek. La fonction principale de cette terminaison est celle de former le COI appelé d’attribution, celui qui répond à la question 'à qui ?' Exemples : Telefonálok Zsuzsának / a lánynak / Tibinek / a mérnöknek 'Je téléphone à Zsuzsa / à la fille / à Tibi / à l’ingénieur'. Elle peut aussi correspondre à la préposition 'pour' utilisée pour le bénéficiaire d’une action : Fehér úr a vállalatunknak dolgozik. 'M. Fehér travaille pour notre entreprise'.

-ban/-ben. Le sens principal de cette terminaison est 'dans, à l’intérieur de' : a házban 'dans la maison', egy étteremben 'dans un restaurant', a múzeumunkban 'dans notre musée'.

Une même terminaison peut avoir plusieurs sens. Vous avez vu, par exemple, que -n/-on/-en/-ön signifie principalement 'sur (une surface)' (a táskán 'sur le cartable') mais a munkahelyeden se traduit 'à ton poste de travail, dans ton emploi'.

 

6

Pronoms personnels COD. Téged 'toi' est la forme de COD du pronom te. C’est une forme irrégulière de deux points de vue. D’un côté, il peut recevoir la terminaison -et, mais la forme de COD tégedet est plus rare que celle sans terminaison. D’un autre côté, cette terminaison ne s’ajoute pas à la forme te. Le cas du pronom personnel de la 1ère personne du singulier est analogue : én 'moi' > engem(et). Les pronoms personnels de la 1ère et de la 2e personnes du pluriel reçoivent obligatoirement, eux, la terminaison -et, mais elle ne s’ajoute pas non plus à leur forme de sujet : mi 'nous' > minket, ti 'vous' > titeket. Seuls les pronoms personnels de la 3e personne forment des COD réguliers : ő 'lui/elle' > őt, ők 'eux/elles' > őket, ön pronom de politesse singulier > önt, önök pronom de politesse pluriel > önöket.

Le verbe qui a pour COD un pronom personnel prend les formes suivantes :

• des formes de la conjugaison indéfinie pour engem et minket : Látsz engem / minket ? 'Tu me / nous vois ?' ;

• des formes de la conjugaison indéfinie pour téged et titeket, si le sujet est de la 3e personne : Lát téged / titeket. 'Il/Elle te / vous voit.'

• la forme en -(a)lak/-(e)lek pour téged et titeket, si le sujet est de la 1ère personne : Látlak téged 'Je te vois', Látlak titeket 'Je vous vois'.

• des formes de la conjugaison définie pour les pronoms de la 3e personne : Látom őt 'Je le/la vois', Látom őket 'Je les vois', Látom önt 'Je vous (singulier de politesse) vois', Látom önöket 'Je vous (pluriel de politesse) vois'.

 

7

Pronoms personnels COI et CC. Neked 'à toi' est le pronom personnel COI d’attribution de la 2e personne du singulier. Il est formé de la variante -nek de la terminaison du COI d’attribution -nak/-nek, plus le suffixe personnel -ed de la 2e personne du singulier. Aux autres personnes il y a les formes nekem 'à moi', neki 'à lui/elle', nekünk 'à nous', nektek 'à vous', nekik 'à eux/elles'. Les suffixes personnels utilisés ici sont en fait les mêmes, avec de légères variations, que les suffixes personnels possessifs et les terminaisons qui indiquent les personnes du verbe.

 

8

Le verbe tetszik 'plaire'. La particularité de ce verbe, propre à d’autres verbes aussi, est d’avoir le suffixe de passé -ott/-ett/-ött à toutes les personnes : tetszettem, tetszettél, tetszett, tetszettünk, tetszettetek, tetszettek.

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

Exercice 4.

Exercice 5.

Exercice 6.

 

Couvrez la partie en hongrois des dialogues de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Jeu – Mots croisés

 

Documents supplémentaires. Lisez-les et efforcez-vous de les comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

Nevessünk egy kicsit 

Rions un peu

 

– Mióta dolgozol ennél a cégnél?

– Amióta megfenyegettek, hogy kirúgnak.

 

A munkás felmegy a főnökhöz, és azt mondja neki:

– Főnök, adjon egy kis olajat, mert bekrepált a taligám, folyton így szól: „nyik ............. nyik ............ nyik ............. nyik”.

– Nem kap semmit! – válaszolja a főnök. Ki van rúgva! Az úgy kell szóljon, hogy „nyiknyiknyiknyik”!

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



28/11/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres