Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 33

33. (harmincharmadik) lecke / Leçon 33

33 harminchárom / trente-trois

 

Gyorshajtás

Excès de vitesse

[Rapide-conduite]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Szilvia:

Miért állított meg?

Pourquoi vous m’avez arrêtée ?

[Pourquoi a-arrêté préfixe ?

Rendőr:

Száznegyvennel ment, kérem. Itt száztíz a megengedett sebesség.

Vous rouliez à 140, madame. Ici la vitesse admise est de 100.

140-avec est-allé, prie-je-le. Ici 110 la préfixe-laissée vitesse.

Szilvia:

Micsoda?! Én 140-nel?! Az lehetetlen!

Quoi ?! Moi à 140 ?! C’est pas possible !

Quoi-miracle ?! Moi 140-avec ? Celui-là impossible !

Rendőr:

De igen, asszonyom. Sőt, biztos. A radar nem hazudik. A papírjait, legyen szíves.

Si, madame. Plus que ça, c’est sûr. Le radar ne ment pas. Vos papiers, s’il vous plaît.

Mais oui, femme-ma. Plus-que-ça, sûr. Le radar non ment. Les papiers-ses (COD), soit cœur-muni-de.

Szilvia:

Azt mondja, hogy a radar…? Á! Most már értem! Itt csak valami tévedés lehet. Mindenki tudja, hogy nem lehet megbízni a radarokban!

Vous dites que le radar… ? Ah ! Je comprends maintenant ! Il doit y avoir erreur. Tout le monde sait qu’on ne peut pas se fier aux radars !

Celui-là dit-le, que le radar… ? Ah ! Maintenant déjà comprends-le ! Ici seulement quelque erreur on-peut. Tout-le-monde sait-le, que non on-peut préfixe-se-fier les radars-dans !

Rendőr:

Tévedés ide, tévedés oda, önnek ez akkor is harmincezer forintjába fog kerülni. Tessék a jegyzőkönyv. Minden jót, asszonyom!

Erreur ou pas, ça vous coûtera 30 000 forints de toute façon. Voilà votre PV. Au revoir, madame.

Erreur vers-ici, erreur vers-là-bas, vous-à celui-ci alors aussi 30 000 forint-son-vers-dans va coûter. Plaise-il le PV. Tout bon (COD), femme-ma !

Szilvia:

Ez hallatlan! Micsoda idióta! Szóba se akart állni velem.

C’est inouï ! Quel idiot ! Il n’a même pas voulu discuter avec moi.

Celui-ci inouï ! Quoi-miracle idiot ! Mot-vers-dans ni a-voulu se-tenir-debout avec-moi.]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

gyorshajtás, -t, -a

excès de vitesse

idióta, -át, -ák, -ája

idiot

jegyzőkönyv, -et, -ek, -e

procès-verbal

papír, -t, -ok, -ja

papier

radar, -t, -ok, -ja

radar

sebesség, -et, -ek, -e

vitesse

szó, szót, szavak, szava

mot, parole

tévedés, -t, -ek, -e

erreur

 

Adjectifs :

 

hallatlan, -t, -ok

inouï

lehetetlen, -t, -ek

impossible

 

Pronom indéfini :

 

mindenki, -t, -je

tout le monde

 

Verbes :

 

hazudik, -ok, -sz, -tam, -ott, -j!

mentir

megállít, -asz, -ottam, -ott, -s meg!

arrêter (transitif)

megbízik, -om, -ol, -tam, -ott, -z meg! valakiben/valamiben

faire confiance à qqn, se fier à qqch

megenged, -sz, -tem, -ett, -j meg!

permettre

 

Adverbe :

 

sőt

plus que cela

 

Énoncés communicatifs :

 

Á! Most már értem! (dire qu’on comprend)

Ah ! Je comprends maintenant !

Az lehetetlen. (absence d’éventualité)

C’est impossible.

Ez biztos. (certitude)

C’est sûr.

Ez hallatlan! (indignation)

C’est inouï !

Micsoda?! (indignation)

Quoi ?!

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Transports

 

Moyens de transport :

autóbusz, -t, -ok, -a

autobus

kerékpár, -t, -ok, -ja = bicikli, -t, -k, -je

vélo

metró, -t, -k, -ja

métro

motorkerékpár = motorbicikli

motocyclette

motor, -t, -ok, -ja

1. moteur ; 2. moto

teherautó, -t, -k, -ja

camion

trolibusz

trolleybus

villamos, -t, -ok, -a

tramway

 

Éléments de voies publiques :

aluljáró, -t, -k, -ja

passage souterrain

felüljáró

viaduc

híd, hidat, hidak, hídja

pont

közlekedési lámpa

feux de signalisation

sarok, sarkot, sarkok, sarka

coin, angle (de rue)

zebra, -át, -ák, -ája

1. zèbre ; 2. passage piétons

 

Circulation :

forgalom, forgalmat, forgalmak, forgalma

trafic

közlekedés, -t, -e

circulation

büntetés, -t, -ek, -e

1. punition ; 2. amende

sebességkorlátozás, -t, -ok, -a

limitation de vitesse

 

Transports en commun :

állomás, -t, -ok, -a

station

metróállomás

station de métro

taxiállomás

station de taxis

végállomás

station terminus

bérlet, -et, -ek, -e

abonnement

ellenőr, -t, -ök, -e

contrôleur

jegy, -et, -ek, -e

ticket, billet

megálló, -t, -k, -ja

arrêt (le lieu)

menetrend, -et, -ek, -je

horaire (d’un moyen de transport)

 

Exprimer l’absence d’éventualité

 

Az ki van zárva!

C’est exclu !

Az nem lehetséges.

Ce n’est pas possible.

 

Exprimer la certitude

 

Ez holtbiztos! (fam.)

C’est sûr et certain ! (litt. 'Celui-ci mort-sûr !')

Ez kétségtelen!

C’est indubitable !

Meg tudnék esküdni rá!

J’en jurerais !

Meg vagyok róla győződve!

J’en suis convaincu(e) !

Nem fér hozzá kétség!

Il n’y pas de doute !

 

Dire qu’on comprend un phénomène

 

Most már világos.

Maintenant c’est clair.

Tudom, miről van szó.

Je sais de quoi il s’agit.

 

Exprimer l’indignation

 

A falra tudnék mászni ettől!

Ça me fait bondir ! (litt. 'Je pourrais grimper au mur à cause de ça !')

Ez felháborító!

C’est révoltant !

Ez mindennek a teteje!

C’est un comble !

Ez minősíthetetlen!

C’est inqualifiable !

Micsoda disznóság! (fam.)

Quelle saloperie ! (litt. 'Quelle cochonnerie !')

 

Explications

 

1

Mots dérivés. Le verbe megállít 'arrêter' (transitif) est formé à partir du verbe megáll 's’arrêter', avec le suffixe -ít. Ce suffixe, en fait appliqué plutôt à des adjectifs qu’à des verbes, a le sens 'faire avoir la caractéristique exprimée par le mot de base'. Si l’adjectif se termine en a ou en e, cette voyelle tombe lorsqu’on ajoute le suffixe. Exemples : édes 'doux' > édesít 'adoucir', tiszta 'propre' > tisztít 'nettoyer', gyenge 'faible' > gyengít 'afaiblir'.

Les mots hallatlan 'inouï' et lehetetlen 'impossible' présentent le suffixe -atlan/-etlen, utilisé surtout pour former la paire négative de verbes au participe passé : olvas 'lire' > olvasott 'lu' ≠ olvasatlan 'non lu', ismer 'connaître' > ismert 'connu' ≠ ismeretlen 'inconnu'.

 

2

Mots composés. Le pronom indéfini mindenki 'tout le monde' est formé de minden 'tout' + ki? 'qui ?'. Le premier élément sert à former plusieurs autres mots : + -féle 'sorte' > mindenféle 'de toutes sortes', + hol? 'où ? > mindenhol 'partout' (avec des verbes qui n’impliquent pas le déplacement vers le lieu en cause), + hova/hová? 'où ?' > mindenhova/mindenhová 'partout' (avec des verbes qui impliquent le déplacement vers le lieu en cause), + honnan? 'd’où ?' > mindenhonnan 'de partout'.

 

3

Le pronom démonstratif d’éloignement en tant qu’antécédent d’une proposition subordonnée. Le pronom démonstratif az, exprimant principalement l’éloignement, n’a pas cette fonction dans la phrase Azt mondja, hogy a radar…? 'Vous dites que le radar … ?', mais il est, dans la proposition principale, l’antécédent de la subordonnée. Par conséquent, cette phrase se traduit mot à mot 'Cela vous dites que le radar … ?'. Pour la phrase Az lehetetlen!, où l’on sous-entend la subordonnée …, hogy én 140-nel mentem volna, la traduction française est plus proche de la construction hongroise, si l’on analyse 'ce' comme l’antécédent de la subordonnée : 'C’est impossible que j’aie roulé à 140 !'

 

4

Radicaux où la dernière voyelle se raccourcit lorsqu’on leur ajoute un suffixe et/ou une terminaison. Ce phénomène se produit dans le cas de certains noms et adjectifs lors de l’application des terminaisons de COD et -stul/-ostul/-astul/-stül/-estül/-östül, ainsi que du suffixe de pluriel, des suffixes personnels possessifs et de certains suffixes de dérivation. Les mots rencontrés jusqu’ici présentant cette particularité sont :

  • dél 'midi' : delet, delek, dele, delel 'faire la sieste' ;
  • fél 'demie, moitié': felet, felek, fele, feles 'd’une demie' ;
  • hét 'semaine' : hetet, hetek, hete, hetes 'd’une semaine' ;
  • híd 'pont' : hidat, hidak, hidam, hidas 'muni d’un pont' (mais le í reste long avec les suffixes possessifs de la 3e personne : hídja, hídjuk) ;
  • kanál 'cuillère' : kanalat, kanalak, kanala, kanalas 'muni d’une cuillère' ;
  • kenyér 'pain' : kenyeret, kenyerek, kenyere, kenyeres 'au pain' ;
  • kerék 'roue' : kereket, kerekek, kereke, kerekes 'muni d’une roue / de roues' ;
  • kevés 'peu' keveset, kevesek, kevese, kevesebb 'moins (de)' ;
  • kéz 'main' : kezet, kezek, keze, kezel 'manier' ;
  • madár 'oiseau' : madarat, madarak, madara, madaras 'à oiseau(x)' ;
  • nehéz 'lourd, difficile' : nehezet, nehezek, neheze, nehezül 's’alourdir' ;
  • név 'nom' nevet, nevek, neve, neves 'renommé' ;
  • nyár 'été' : nyarat, nyarak, nyara, nyaral 'passer l’été' ;
  • pohár 'verre' : poharat, poharak, pohara, poharas '(vendu) au verre' ;
  • szél 'vent' : szelet, szelek, szele, szeles 'venteux' ;
  • tél 'hiver' : telet, telek, tele, telel 'passer l’hiver' ;
  • tér 'espace, place (publique)' : teret, terek, tere, terjed 's’étendre' ;
  • tűz 'feu' tüzet, tüzek, tüze, tüzel 'tirer (avec une arme à feu)' ;
  • úr 'monsieur' : urat, urak, ura, uradalom 'domaine' ;
  • út 'route, chemin, avenue' : utat, utak, utam, utas 'voyageur' (mais le ú reste long avec les suffixes possessifs de la 3e personne : útja, útjuk) ;
  • víz 'eau' : vizet, vizek, vize, vizes 'mouillé'.

Pour tous ceux de ces radicaux dont la dernière voyelle est a, á, o, ó, u ou ú, la variante du suffixe de pluriel est -ak et celle de la terminaison de COD est -at.

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3. (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien «Exercice 3», choisissez «Ouvrir», puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier «ph_1.htm».)

Exercice 4.

 

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Jeu de mémoire (Même procédé que pour l’exercice 3, sauf qu’il faut ouvrir le fichier «index».)

 

Documents supplémentaires. Lisez-les et efforcez-vous de les comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

Nevessünk egy kicsit 

Rions un peu

 

Egy autós behajt egy egyirányú utcába, szemben a forgalommal. Pechére egy rendőr ugrik elő az egyik fa mögül.

– Nem látja, hogy ez egyirányú utca? – kérdezi tőle.

– És? Nem is mentem két irányba!

 

– Halló! Rendőrség?

– Igen.

– Ott vannak?

– Igen.

– De mind ott vannak?

– Igen!

– Helyes, maradjanak is ott, különben lőttek a jogsimnak!

 

A rendőr megállít egy részeg autóst, és a gumibotjával fenyegetően hadonászik:

– 5000 Ft, és örüljön, hogy ennyivel megússza!

Erre a részeg:

– Ne szórakozzon mán, biztos úr, 5000 a gumibotér? Adok érte 500-at, és megegyeztünk.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



04/04/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres