Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Leçon 30

30. (harmincadik) lecke / Leçon 30

30 harminc / trente

 

Nem érzem jól magam

Je ne me sens pas bien

[Non sens-le bien moi-même]

 

Copiez-collez le dialogue dans Webforditas, écoutez-le et répétez-le tout en le lisant, jusqu’à ce que vous le prononciez correctement. (Ne manquez pas de cliquer sur «Hungarian» sous l’espace de saisie avant de cliquer sur «Speech» !)

 

Éva:

Szia, Tibi! Rosszul nézel ki, hallod-e?

Salut, Tibi ! Tu as mauvaise mine, tu sais ?

[Salut, Tibi ! Mauvaisement regardes vers-dehors, entends-tu-le-est-ce-que ?

Tibi:

Nem csoda. Egyáltalán nem érzem jól magam.

Pas étonnant. Je me sens pas bien du tout.

Non miracle. Du-tout non sens-le bien moi-même.

Éva:

Szegénykém! Mi van veled?

Pauvre petit ! Qu’est-ce que t’as ?

Pauvret-mon ! Quoi est avec-toi ?

Tibi:

Szörnyen fáj a fejem.

J’ai terriblement mal à la tête.

Terriblement fait-mal la tête-ma.

Éva:

Migréned van?

T’as la migraine ?

Migraine-ton est ?

Tibi:

Nem tudom. Tegnapelőtt óta így fáj.

Je sais pas. J’ai mal comme ça depuis avant-hier.

Non sais-je-le. Hier-avant depuis comme-ceci fait-mal.

Éva:

Nem gondolod, hogy orvoshoz kéne menned?

Tu penses pas que tu devrais aller voir un médecin ?

Non penses, que médecin-vers-chez faudrait aller-toi ?

Tibi:

Nincs nagy kedvem hozzá. De ha így megy tovább, talán elmegyek.

J’en ai pas très envie. Mais si ça continue comme ça, je vais y aller peut-être.

Non-est grande envie-ma vers-chez-son. Mais si comme-ceci va loin-plus, peut-être ailleurs-vais.

Éva:

Sokat olvasol mostanában?

Tu lis beaucoup en ce moment ?

Beaucoup (COD) lis-tu ces-derniers-temps ?

Tibi:

De még mennyire! Tíz nap múlva vizsgázom. Be vagyok gyulladva, mert év közben nem sokat tanultam.

Et comment ! Je passe un examen dans dix jours. J’ai les jetons, parce que j’ai pas beaucoup travaillé dans l’année.

Mais encore combien-vers-sur ! Dix jours passant passe-examen-je. Vers-dans suis allumé, parce-que année pendant non beaucoup (COD) ai-appris.

Éva:

És nem viselsz szemüveget?

Et tu portes pas de lunettes ?

Et non portes œil-verre (COD) ?

Tibi:

Van szemüvegem, de idegesít viselni. Hülyén áll.

J’ai des lunettes mais ça m’énerve de les porter. J’ai l’air con avec.

Est œil-verre-mon, mais énerve porter. Connement reste-debout.

Éva:

Te vagy hülye, hogy nem viseled, miközben szükséged van rá. Biztosan azért fáj a fejed. Akkor felveszed, ugye?

C’est toi qui es con de pas les porter, alors que t’en as besoin. C’est pour ça que t’as mal à la tête, c’est sûr. Alors tu vas les mettre, n’est-ce pas ?

Toi es con, que non portes-le, alors-que besoin-ton est vers-sur. Sûrement celui-là-pour fait-mal la tête-ta. Alors vers-le-haut-prends-tu-le, n’est-ce-pas ?

Tibi:

Jó, jó, „mama”. Felveszem, megígérem.

Ça va, ça va, « maman ». Je vais les mettre, je promets.

Bon, bon, « maman ». Vers-le-haut-prends-je-le, préfixe-promets-je-le.]

 

Les mots nouveaux du texte

 

Noms :

 

fej, -et, -ek, -e

tête

migrén, -t, -ek, -je

migraine

szemüveg, -et, -ek, -e

lunettes

 

Adjectifs :

 

biztos, -at, -ak

sûr

hülye, -ét, -ék, -éje

stupide, con

szegény, -t, -ek, -e

pauvre

szörnyű, -t, -ek, -je

terrible, affreux

 

Verbes :

 

érez, érzel, éreztem, érzett, érezz!

sentir

gondol, -sz, -tam, -t, -j!

penser

begyullad, -sz, -tam, -t, -j be! (fam.)

avoir les jetons

idegesít, -esz, -ettem, -ett, -s!

énerver

ígér, -sz, -tem, -t, -j!

promettre

tovább megy

1. aller plus loin ; 2. continuer

 

Adverbes :

 

egyáltalán nem

pas du tout

mostanában

ces derniers temps

rosszul

mal

talán

peut-être

tegnapelőtt

avant-hier

tovább

plus loin

 

Postpositions :

 

előtt

avant

közben

pendant

múlva

(ici) dans (+ mesure de temps)

óta

depuis (+ mesure de temps)

 

Conjonction :

 

miközben

alors que, tandis que

 

Énoncés communicatifs :

 

De még mennyire! (réponse affirmative)

Et comment !

Nem érzem jól magam. (état physique du locuteur)

Je ne me sens pas bien.

Rosszul nézel ki. (état phyqique du destinataire)

Tu as mauvaise mine.

…, ugye? (demander une confirmation)

…, n’est-ce pas ?

 

Après avoir étudié le dialogue et son vocabulaire, faites cet exercice pour voir si vous comprenez le texte sans la traduction.

 

Vocabulaire et énoncés communicatifs supplémentaires

 

Le corps humain

 

fog, -at, -ak, -a

dent

fül, -et, -ek, -e

oreille

gyomor, gyomrot, gyomrok, gyomra

estomac

has, -at, -ak, -a

ventre

hát, -at, -ak, -a

dos

kar, -t, -ok, -ja

bras

kéz, kezet, kezek, keze

main

mell, -et, -ek, -e

poitrine

nyak, -at, -ak, -a

cou

orr, -ot, -ok, -a

nez

száj, -at, -ak, -a

bouche

szem, -et, -ek, -e

œil

szív, -et, -ek, -e

cœur

test, -et, -ek, -e

corps

torok, torkot, torkok, torka

gorge

tüdő, -t, -k, tüdeje

poumon

váll, -at, -ak, -a 

épaule

 

États physiques

 

álmos, -at, -ak

avoir sommeil

alszik, -om, -ol, aludtam, aludt, aludj!

dormir

fázik, -om, -ol, -tam, -ott, -z!

avoir froid

friss, -et, -ek

(ici) vif

melege van

avoir chaud

szomjas, -at, -ak

avoir soif

 

Moments de temps rapportés au moment où on parle

 

holnapután

après-demain

idén

cette année

jövőre

l’an prochain

nemsokára

dans peu de temps (litt. 'non dans beaucoup')

tegnap

hier

tavaly

l’année dernière

tavalyelőtt

il y a deux ans (litt. 'avant l’année dernière')

 

Parler d’un état physique défavorable

 

… du destinataire :

 

Betegnek nézel ki.

Tu as l’air malade.

Rossz színben vagy.

Tu as mauvaise mine. (litt. 'Mauvaise couleur-dans es.')

Szörnyen nézel ki!

Tu as une mine affreuse !

Parler de son propre état :

 

Beteg vagyok.

Je suis malade.

Nem vagyok jól.

Je ne vais pas bien.

Le vagyok gyengülve.

Je suis affaibli(e).

Gyengének érzem magam.

Je me sens faible.

Rosszul vagyok.

J’ai un malaise.

Nem vagyok valami jó formában.

Je ne suis pas vraiment en forme.

 

Réponse affirmative renforcée

 

Ahogy mondod!

Comme tu dis !

Hát hogyne!

Mais comment donc !

Hát persze!

Mais bien sûr !

Magától értetődik!

Ça va de soi !

Még kérded?

Peux-tu le demander ?

Meghiszem azt! (fam.) 

Je te crois (bien) !

Mi az, hogy! (fam.)

Et comment !

Micsoda kérdés!

Quelle question !

Nem vitás!

C’est indiscutable !

Természetesen!

Naturellement !

Világos!

C’est évident ! / Évidemment !

 

Explications

 

1

Mots dérivés. Szegénykém 'pauvre petit' est le mot szegény 'pauvre' muni du suffixe diminutif -ka/-ke. En hongrois on forme beaucoup plus de diminutifs qu’en français. Si un mot comme lányka a pour équivalent en français un diminutif également, 'fillette', beaucoup de diminutifs hongrois n’ont pas de tel équivalent. Exemples : asztalka 'petite table', kevéske 'un petit peu, kicsike 'tout petit', vékonyka 'fluet'.

Vous savez déjà que, tout comme en français, la plupart des adverbes de manière et certains autres adverbes se forment par dérivation à partir d’adjectifs. Vous connaissez le suffixe de formation d’adverbes -n/-an/-en, appliqué régulièrement dans le dialogue de cette leçon dans le mot hülyén 'bêtement, connement'. Certains adjectifs se voient ajouter ce suffixe de manière irrégulière, par exemple nagy > nagyon 'très', avec une variante de suffixe -on. Dans d’autres cas, l’irrégularité consiste dans la chute de la voyelle finale de l’adjectif : szörnyű > szörnyen 'terriblement, affreusement', könnyű > könnyen 'facilement'.

Le suffixe -n/-an/-en n’est pas le seul qui forme des adverbes. Dans le texte de départ de cette leçon, on peut voir la phrase Rosszul nézel ki 'Tu as mauvaise mine', comportant l’adverbe rosszul 'mal', dérivé de rossz 'mauvais' avec le suffixe -ul/-ül. Il forme, par exemple, tous les adverbes qui désignent les langues : magyarul '(en) hongrois', franciául '(en) français', törökül '(en) turc', etc., ainsi que ceux dérivés des adjectifs terminés en -an ou en -en, par exemple kellemetlenül 'désagréablement'. Dans cette catégorie, il faut mentionner en tant que formation irrégulière l’adverbe jól 'bien' (< 'bon').

 

2

Mots composés. La conjonction miközben 'alors que, pendant que, tandis que' est composée de mi? 'quoi ?' et de közben 'pendant', une postposition. Comme en français, les deux mots expriment aussi bien la simultanéité que l’opposition.

Un autre mot composé du texte est szemüveg 'lunettes', formé de deux noms : szem 'œil' + üveg 'verre'. À noter qu’en hongrois il est au singulier lorsqu’il s’agit d’une seule paire de lunettes.

Le mot tegnapelőtt 'avant-hier' est formé par le même procédé que son équivalent français, à la différence que l’adverbe précède ce qui en hongrois est une postposition.

 

3

La particule interrogative -e. Hallod-e? 'Tu entends ?' est une forme d’interrogation renforcée par une particule interrogative, -e, qui correspond approximativement à 'est-ce que'. La particule -e est généralement facultative mais elle est obligatoire dans l’interrogation indirecte globale: Nem tudom, (hogy) jön-e vagy nem 'Je ne sais pas s’il vient ou non'. La question indirecte peut être introduite par la conjonction hogy mais aussi sans conjonction.

 

4

Absence de la terminaison de COD. Dans la phrase nem érzem jól magam, 'je ne me sens pas bien', on peut remarquer l’absence de la terminaison spécifique du COD que devrait avoir le mot magam. Exceptionnellement, certains mots ont une forme de COD sans terminaison, identique à la forme de sujet, à côté de la forme avec terminaison. Pour les pronoms personnels de la 1ère et de la 2e personne du singulier, la forme sans terminaison de COD est la plus féquente : engem au lieu de engemet, téged au lieu de tégedet. Dans le cas des pronoms réfléchis des mêmes personnes, la forme sans terminaison et celle avec celle-ci sont utilisées de manière égale : magam(at) 'moi, me, moi-même' ; magad(at) 'toi, te, toi-même'. Les noms de parties du corps munis des suffixes personnels possessifs de ces personnes peuvent également s’employer sans terminaison de COD : Mosd meg a kezed(et)! 'Lave-toi les mains !'

 

5

La terminaison -ért. Dans le dialogue, le pronom démonstratif azért 'pour ça' est muni de la terminaison -ért, à une seule variante, dont le sens principal est 'pour'. Il forme en général des compléments qui expriment le bénéficiaire (A fivéremért csinálom ezt 'Je fais ça pour mon frère'), la cause (Azért fáj a fejed 'C’est pour ça que tu as mal à la tête') ou le but : Tegyél valamit az egészségedért! 'Fais quelque chose pour ta santé !' Les pronoms personnels formés à partir de cette terminaison sont értem 'pour moi', érted 'pour toi', etc.

 

6

Postpositions. Dans le dialogue de cette leçon il y a quatre postpositions : előtt 'avant, devant', közben 'pendant', múlva 'dans (tant de temps)' et óta 'depuis (tant de temps)'. Seule előtt peut recevoir des suffixes personnels : előttem 'avant/devant moi', előtted 'avant/devant toi', etc.

 

Exercice 1.

Exercice 2.

Exercice 3.

Exercice 4.

Couvrez la partie en hongrois du dialogue de départ et des exercices, et reconstituez-les à l’aide de la traduction.

 

Vocabulaire 1 (Pour y accéder, vous avez besoin de WinRAR. Après avoir cliqué sur le lien « Vocabulaire 1 », choisissez « Ouvrir », puis ouvrez le dossier qui se présente, après quoi ouvrez le fichier « a_double_cliquer.html ».)

 

Vocabulaire 2 (même procédé que pour Vocabulaire 1)

 

Documents supplémentaires. Lisez-les et efforcez-vous de les comprendre à l’aide d’un dictionnaire. Si vous n’y arrivez vraiment pas, reportez-vous à la traduction.

 

Nevessünk egy kicsit 

Rions un peu

 

Egy idős hölgy elmegy az orvoshoz. Mivel a fájós lábaira panaszkodik, az orvos eltiltja három hónapra a lépcsőjárástól. Három hónap múlva a néni teljesen gyógyultan felkeresi az orvost.

– Ez azt jelenti, doktor úr, hogy mától kezdve ismét lépcsőzhetek?

– Természetesen, asszonyom.

– Na hála istennek! – mondja megkönnyebbülten. – Tudja, ez eléggé megviselt engem. Három hónapon keresztül a csatornán fel, a fürdőszobaablakon be...

 

Orvos: Az utolsó pillanatban jött.

Beteg: Olyan súlyos, doktor úr?

Orvos: Dehogy! Még egy nap, és magától meggyógyult volna.

 

Kedélybeteg páciensének tanácsokat ad kezelőorvosa:

– Igyekezzen vidám dolgokra gondolni. Próbáljon például munka közben énekelni.

– Ez lehetetlen, doktor úr.

– Miért?

– Mert klarinétos vagyok.

 

À vos commentaires pour demander des explications supplémentaires, faire des suggestions d’amélioration, signaler des problèmes de fonctionnement, etc.



20/03/2011
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 190 autres membres