Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Expression de la possession

Les suffixes personnels possessifs

 

En hongrois, le fait qu’une chose, un être, une personne (désignés par le terme commun d’objet possédé) appartient à quelqu’un ou à quelque chose, est marqué par des suffixes spécifiques aux 1ère, 2e et 3e personnes du singulier et du pluriel, qui correspondent aux adjectifs possessifs français, étant utilisés également dans des constructions dont les équivalents français ne comportent pas d’adjectif possessif. Les suffixes personnels possessifs sont ceux appliqués aux exemples du tableau ci-dessous. Leurs variantes sont distribuées en fonction du son final du mot (voyelle ou consonne) et des règles de l’harmonie vocalique :

 

Mots terminés en voyelle Mots terminés en consonne Sens du suffixe
hajó
'bateau'
cipő
'chaussure'
lecke
'leçon'
kocsi
'voiture'
bicikli
'vélo'
orvos
'médecin'
ház
'maison'
kép
'tableau'
sör
'bière'
hajóm cipőm leckém kocsim biciklim orvosom házam képem söröm mon*
hajód cipőd leckéd kocsid biciklid orvosod házad képed söröd ton
hajója cipője leckéje kocsija biciklije orvosa háza képe söre son
hajónk cipőnk leckénk kocsink biciklink orvosunk házunk képünk sörünk notre
hajótok cipőtök leckétek kocsitok biciklitek orvosotok házatok képetek sörötök votre
hajójuk cipőjük leckéjük kocsijuk biciklijük orvosuk házuk képük sörük leur
hajóim cipőim leckéim kocsijaim biciklijeim orvosaim házaim képeim söreim mes
hajóid cipőid leckéid kocsijaid biciklijeid orvosaid házaid képeid söreid tes
hajói cipői leckéi kocsijai biciklijei orvosai házai képei sörei ses
hajóink cipőink leckéink kocsijaink biciklijeink orvosaink házaink képeink söreink nos
hajóitok cipőitek leckéitek kocsijaitok biciklijeitek orvosaitok házaitok képeitek söreitek vos
hajóik cipőik leckéik kocsijaik biciklijeik orvosaik házaik képeik söreik leurs

 

* Pour simplifier, ici on donne seulement la forme de masculin des équivalents français.

 

Remarques :

 

1. Dans le cas des mots terminés en e, cette voyelle change en é. De même, dans le cas de ceux terminés en a, celle-ci change en á, par exemple óra 'montre' > órám 'ma montre'.

2. Tous les mots terminés en voyelle reçoivent à la 3e personne les suffixes -(j)a/-(j)e (singulier) et -(j)uk/-(j)ük (pluriel) dans leurs variantes ayant la consonne j. La plupart des mots en consonne ont ces suffixes dans leurs variantes sans j, mais il y en beaucoup qui reçoivent eux aussi des variantes de suffixes à j, comme ceux terminés en voyelle. Exemples : boltja 'son magasin', családjuk 'leur famille', szomszédja 'son voisin', filmjük 'leur film', tippje 'sa suggestion'. Il n’y a pas de règles précises à cet égard, c’est pourquoi les mots doivent être appris y compris avec leur forme d’objet possédé.

3. Le pluriel de l’objet possédé est marqué par le suffixe -i qui :

• n’est pas suivi de suffixe personnel possessif à la 3e personne : hajói 'ses bateaux', orvosai 'ses médecins', képei 'ses tableaux' ;

• est suivi des suffixes personnels aux autres personnes : hajóim 'mes bateaux', orvosaid 'tes médecins', képeink 'nos tableaux' ;

• s’ajoute directement aux mots terminés en une voyelle autre que i : hajóid 'tes bateaux', cipői 'ses chaussures', leckéink 'nos leçons' ;

• est précédé du suffixe personnel possessif de la 3e personne du singulier dans le cas des mots terminés en consonne et de ceux terminés en i : orvosaim 'mes médecins' házaid 'tes maisons' sörei 'ses bières', kocsijaink 'nos voitures', biciklijeitek 'vos vélos', filmjeim 'mes films' szomszédjai 'ses voisins'.

 

Exemples en phrases : Ez a házam 'Celle-ci est ma maison' ou 'C’est celle-ci ma maison' (littéralement 'Celle-ci la maison-ma'), Munkácsi képei szépek 'Les tableaux de Munkácsi sont beaux' (litt. 'Munkácsi tableaux-ses beaux').

 

La suffixe du possesseur

 

Ce suffixe est appliqué aux possesseur dans certains cas. Exemple : Ez az autó Péteré 'Cette voiture est à Péter' (litt. 'Celle-ci l’auto Péter-de'). Il peut être suivi d’une terminaison de complément du verbe : Látom Pisti biciklijét, de nem látom a Laciét 'Je vois le vélo de Pisti mais je ne vois pas celui de Laci', Telefonáltam Tibi családjának, de nem a Péterének is 'J’ai téléphoné à la famille de Tibi mais pas à celle de Péter'.

 

Voir plus bas, au dernier sous-titre, les constructions possessives typiques, dont l’une où on utilise ce suffixe.

 

Les pronoms possessifs :

 

Possesseur(s) Possédé(s) 1ère personne 2e personne 3e personne
Un seul Un seul az enyém 'le mien' a tied ou tiéd 'le tien' az övé 'le sien'
Plusieurs az enyéim 'les miens' a tieid ou tiéid 'les tiens' az övéi 'les siens'
Plusieurs Un seul a mienk ou miénk 'le nôtre' a tietek ou tiétek 'le vôtre' az övék 'le leur'
Plusieurs a mieink ou miéink 'les nôtres' a tieitek ou tiéitek 'les vôtres' az övéik 'les leurs'

 

Ces pronoms sont toujours précédés de l’article défini. Les pronoms de politesse remplissent la fonction de pronoms possessifs par adjonction du suffixe du possesseur, comme dans le cas des noms : a magáé 'le vôtre', a magáéi 'les vôtres', az öné 'le vôtre' (un possesseur), az önéi 'les vôtres' (un possesseur), az önöké 'le vôtre' (plusieurs possesseurs), az önökéi 'les vôtres' (plusieurs possesseurs).

 

Tous ces pronoms reçoivent les terminaisons de compléments du verbe : az enyémet 'le mien' (COD), a tieidnek 'aux tiens' (COI d’attribution), az övékkel 'avec le leur', a magáéhoz 'au /chez le vôtre', az övéitől 'des / de chez les siens'.

 

Les constructions possessives

 

La possession s’exprime par les constructions suivantes :

 

1. Le possesseur sans terminaison + le possédé muni du suffixe personnel possessif correspondant à la personne (1ère, 2e ou 3e) du possesseur et au nombre du possédé (singulier ou pluriel) :

• Si le possesseur est un nom commun, il est en général muni d’un déterminant (article, adjectif numéral, adjectif indéfini) : az/egy/két/mindegyik asszony gyereke 'l’enfant de la / d’une de deux / de chaque femme(s)' (litt. 'la/une/deux/chaque femme enfant-son').

• Si le possesseur est un pronom, y compris personnel de la 1ère ou de la 2e personne, la construction est la même : a te söröd 'ta bière à toi' (litt. 'la toi bière-ta'). Dans ce cas, l’article défini est de rigueur, déterminant le possédé. Le possesseur peut ne pas être exprimé: a gyereke 'son enfant', a söröd 'ta bière'. Le pronom personnel ne sert qu’à mettre le possesseur en relief.

• Le suffixe personnel possessif peut être suivi d’une terminaison de complément du verbe : a söröddel 'avec ta bière', a gyerekéről 'au sujet de son enfant' (avec changement de e en é).

 

2. Le possesseur avec la terminaison -nak/-nek + le verbe van/nincs/lesz 'être' + le possédé avec le suffixe personnel possessif correspondant à la personne du possesseur et au nombre du possédé : Az asszonynak van gyereke 'La femme a un enfant' (litt. 'La femme-à est enfant-son'), Azoknak nincs sörük 'Ceux-là n’ont pas de bière' (litt. 'Ceux-là-à non-est bière-leur').

• Le possesseur peut aussi être exprimé par un pronom personnel formé de la terminaison -nek munie d’un suffixe personnel possessif : Nekünk lesz házunk 'Nous, nous aurons une maison' (litt. 'À-nous sera maison-notre'). Là aussi le pronom sert à mettre le possesseur en relief.

 

3. Le possédé sans suffixe + le possesseur avec le suffixe (le verbe van/nincs/lesz étant omis) : A gyerek az asszonyé 'L’enfant est à la femme' (litt. 'L’enfant la femme-de').

• Dans le cas de plusieurs possédés, le suffixe se voit ajouter la marque de pluriel -i : A gyerekek az asszonyéi 'Les enfants sont à la femme'.

• Le possesseur peut aussi être exprimé par un pronom possessif : A gyerek az enyém 'L’enfant est à moi', A gyerekek az övéik 'Les enfants sont à eux/elles'.

• Si le possesseur est exprimé par un autre type de pronom, il reçoit le suffixe , comme les noms : Kié a gyerek? 'À qui est l’enfant ?'

• Si le possesseur n’est pas unique, le suffixe se place après celui du pluriel : A ház a szomszédoké 'La maison est aux voisins'.

• Si le possesseur est à son tour objet possédé, le suffixe suit le suffixe personnel possessif : A bolt a fivéremé 'La boutique est à mon frère'.

 

Exercices :

 

Leçon 10, 2

Leçon 11, 2

Leçon 12, 2

Leçon 13, 3

Leçon 14, 3

Leçon 15, 2

Leçon 18, 5

Leçon 18, 6

Leçon 22, 7

Leçon 25, 5

Leçon 29, 4

Leçon 31, 4

Leçon 38, 1

 



30/11/2014
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres