Le hongrois avec András

Le hongrois avec András

Les degrés de comparaison des adjectifs et des adverbes

Le comparatif est formé avec le suffixe -bb/-abb/-ebb :

-bb pour les adjectifs qui finissent en voyelle : olcsóbb 'moins cher', drágább 'plus cher', gyengébb 'plus faible', avec les changements a > á et e > é ;

-abb et -ebb pour ceux qui se terminent en consonne, variantes réparties conformément aux règles de l’harmonie vocalique : alacsonyabb 'plus bas, de taille plus petite', erősebb 'plus fort/puissant'. Il se produit aussi un changement é > e avant la consonne finale : kevés 'peu (de)' > kevesebb 'moins (de)', nehéz 'lourd, difficile' > nehezebb 'plus lourd, plus difficile'.

 

Il y a aussi quelques irrégularités dans la formation du comparatif :

'bon' > jobb 'meilleur' – raccourcissement de la voyelle de l’adjectif ;

szép 'beau' > szebb 'plus beau' – chute de la consonne finale de l’adjectif et ajout de la variante -bb.

Kicsi 'petit' n’a pas de comparatif, seule sa variante kis en a > kisebb 'plus petit'.

• Comme en français, sok 'beaucoup (de)' a pour comparatif un autre mot, több 'plus (de)'.

 

Le comparatif des adverbes non dérivés se forme comme celui des adjectifs (késő > később 'plus tard'), mais dans le cas des adverbes dérivés d’adjectifs, le suffixe -bb/-abb/-ebb est placé avant celui de dérivation :

világos 'clair' > világosabb 'plus clair' (littéralement 'clair-plus') ;

világos 'clair' > világosan 'clairement' ;

világosan 'clairement' > világosabban 'plus clairement' (litt. 'clair-plus-ment').

 

Comme le suffixe de dérivation des adverbes, le suffixe du pluriel (pour les adjectifs) ou/et les terminaisons des compléments du verbe suivent le suffixe du comparatif : drágábbakat veszek 'J’en achète des plus chers'.

 

La comparaison à l’aide des adjectifs et des adverbes se fait par deux constructions synonymes :

• l’une où le terme de comparaison est introduit par la conjonction mint 'que' : drágább, mint a másik 'plus cher que l’autre' ;

• l’autre où le terme de comparaison est muni de la terminaison -nál/-nél : drágább a másiknál.

 

Le superlatif relatif se forme à partir de la forme de comparatif de supériorité, avec le préfixe leg-, le mot étant précédé de l’article défini : a legdrágább 'le plus cher', a legvilágosabban 'le plus clairement'.

 

Exercices :

 

Leçon 20, 7

Leçon 20, 8

Leçon 20, 9

Leçon 26, 4

Leçon 26, 5

Leçon 29, 5



30/11/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres